Tanganyika : Un militaire arrêté pour meurtre de 3 personnes à Nyunzu s'est suicidé

Publié mar 17/11/2020 - 10:25
Photo 7SUR7.CD

Le militaire arrêté pour meurtre de 2 officiers des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) et une civile dans le territoire de Nyunzu, en province du Tanganyika, s'est suicidé le lundi 16 novembre 2020.

D'après l'administrateur du territoire cité ci-haut contacté ce mardi par de 7SUR7.CD, le corps du militaire a été retrouvé après une pluie torrentielle.

« Il a été retrouvé mort après la pluie. Il a donc profité de ce temps-là où il était seul, où personne ne s'occupait de lui, pour se pendre. Il était gardé dans la cave d'un cachot nouvellement érigé », a expliqué à 7SUR7.CD Hubert Kanza, administrateur du territoire de Nyunzu.

Pour rappel, le lundi 9 novembre dernier, le capitaine Lelo Lutete comme c'est de lui qu'il s'agit, avait assassiné deux autres capitaines FARDC et une femme commerçante se trouvant dans un shop d'une entreprise cellulaire de la place.

Il avait ensuite pris fuite et a été appréhendé par l'armée deux jours après, soit le 12 novembre dernier.

Marcelo Mfumu