Daniel Safu après consultations : "Il y a possibilité de requalifier la majorité parlementaire"

Publié sam 21/11/2020 - 07:22
7SUR7.CD

Le caucus des députés nationaux de la ville de Kinshasa, ont été reçus ce vendredi 20 novembre 2020 par le chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, dans le cadre des consultations présidentielles entamées depuis le début de ce mois.

Parmi ces députés nationaux, figure notamment l'élu de Mont-Amba, Daniel Safu. Face à la presse, cet élu de la coalition de l'opposition LAMUKA a annoncé avec joie qu'il a été reçu seul par le chef de l'État.

"Je voulais souligner un élément fondamental, nous venons d'être reçus par le président de la République. Au-delà des députés, Daniel Safu a été reçu à huis clos. Je suis resté avec le président pendant 6 minutes, nous deux", a fait savoir cet élu du peuple.

S'agissant de la dissolution de l'Assemblée nationale suite à la crise politique actuelle, Daniel Safu émet des doutes sur la concrétisation de cette option. D'après cet élu de Mont-Amba, c'est plutôt la requalification de la majorité parlementaire qui est possible.

"Ce n'est pas la solution, il y a possibilité de requalifier la majorité parlementaire. Il y a déjà un dynamisme au niveau de l'Assemblée nationale. Dire qu'on va dissoudre l'assemblée nationale, je ne pense pas. Toujours est-il qu'il y a possibilité de requalifier la majorité parlementaire", a martelé Daniel Safu.

Parmi les députés de Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, reçus ce jour par le président Tshisekedi, figurent notamment Patrick Muyaya, Henriette Wamu, Paul Tshilumbu et Jean-Jacques Mamba.

Jephté Kitsita