RDC : Le ministre des Mines suspend le DG du Cadastre minier pour non transparence et insubordination 

7SUR7

Le ministre des mines Willy Kitobo a suspendu jusqu'à nouvel ordre ce jeudi 07 janvier 2021, le directeur général du cadastre de minier (CAMI). Il lui reproche une gestion non transparente et une insubordination à son autorité. 

Dans une correspondance parvenue à 7SUR7.CD, le ministre des mines révéle qu’un audit du travail de la gestion du cadastre minier indique plusieurs dysfonctionnements dans ce service qui trouve son origine dans la centralisation du pouvoir autour du directeur général qui décide seul sans consultation du tutelle et ses propres collaborateurs. 

Plus loin, il accuse le DG du CAMI Jean Félix Mupande du refus d’exécution de ces directives et d’autres décisions de la direction générale du service, qui "continue à cacher à son tutelle pour des raisons qui lui sont propres beaucoup, de dossiers de la gestion du domaine minier". 

"La non transparence est un signe de mauvaise gouvernance et, est inadmissible dans le domaine des mines conformément à la loi en vigueur. De plus, votre comportement d’insurbordination étant une faute lourde, vous êtes suspendu de vos fonctions jusqu’à nouvel ordre", a-t-il écrit. 

Après sa suspension, Willy Kitobo a désigné  son directeur général adjoint pour assurer son  intérim et produire un rapport des différents éléments demandé, qui avait fait l'objet d'un refus de son principal. Il s'agit notamment de : 

- Détails des titres miniers sous statut de déchéance depuis plus d’un an ;  

- Détails sur les régularisations des paiements de droit superficiares et leur impact sur le budget 2020 ; 

- Raisons du maintien de plus de 100 litres des droits miniers avec statut de cas de force majeure déjà expiré depuis plus de 5 à 10 ans ;
 
- Corrections du projet du budget 2021 avec les amendements formulés lors des réunions extraordinaires tenues au cabinet du ministre.

Le cadastre minier est un service crée en 2002 par le code minier et mis en place en 2003. Il s'occupe  de la gestion du domaine minier ainsi que des titres miniers pour le compte de l'Etat Congolais, placé sous la tutelle du ministre des mines.  

Ange Makadi Ngoy