Beni : Une ADF capturée a prévenu l'armée sur une éventuelle attaque à Lume

Illustration

L'armée annonce qu'une femme, rebelle ADF a été arrêtée vendredi 8 janvier 2021 par l'entremise des écogardes de l'Institut Congolais de Conservation de la nature (ICCN) en territoire de Beni, au Nord-Kivu.

De la nationale ougandaise, originaire de Tshowa, la nommée Kavira Sengenya Anuarite, épouse à monsieur Elia, également combattant ADF, a été appréhendée entre les localités de Bulongo et Mutwanga en secteur de Rwenzori.

Aux FARDC, la rebelle a fait certaines grandes révélations. Parmi celles-ci, elle a révélé qu'ils [ADF] allaient mener une nouvelle attaque contre la localité de Lume dans la nuit du vendredi à ce samedi 9 janvier.

D'ailleurs, "dans le souci d'anticiper les évènements, le 313e bataillon a été dépêché dans la soirée pour renforcer les troupes", informe le lieutenant Anthony Mwalushayi qui se plaint cependant, du comportement des jeunes rencontrés sur le lieu et qui s'en sont pris à l'armée.

"Malheureusement, le commandant bataillon a été fortement menacé par certains jeunes, visiblement intoxiqués. Ces jeunes drogués ont même incendié la jeep de commandement", révèle le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 1 Grand-Nord.

C'est depuis quelques mois que le secteur de Rwenzori est en feu et en sang à cause d'attaques répétitives des rebelles ADF.

Le vendredi dernier, cette situation a même été un des principaux sujets examinés au cours d'une audience que le président Tshisekedi a accordé au gouverneur Kasivita en séjour à Kinshasa.

Isaac Kisatiro, à Butembo