Procès en appel de Kamerhe : L'UNC annonce des cultes pour implorer "la miséricorde de Dieu et la justice divine" en faveur de son président

Photo droits tiers

À travers un communiqué signé par son secrétaire général ad-intérim, Aimé Boji Sangara, dont la copie est parvenue à 7SUR7.CD ce mardi 09 février 2021, le parti politique Union pour la Nation Congolaise (UNC), a, en prévision de la reprise du procès en appel de son président Vital Kamerhe, annoncé l'organisation des cultes d'actions de grâce sur toute l'étendue de la République, pour implorer “la miséricorde de Dieu et la justice divine”.

« Le secrétaire général ai de l'Union pour la Nation Congolaise (UNC), l'honorable Aimé Boji Sangara porte à la connaissance de tous les hauts cadres, cadres, militants et mandataires du parti dans différentes institutions de la République, qu'en prévision de la reprise du procès en appel de l'honorable Vital Kamerhe, président national de l'UNC, prévu ce lundi 15 février 2021, l'UNC organisera des cultes d'actions de grâce le samedi 13 février 2021 sur l'ensemble du territoire national, afin d'implorer la miséricorde de Dieu et la justice divine  en faveur de son président national », a écrit Aimé Boji Sangara.

S'agissant particulièrement de la ville de Kinshasa, le secrétaire général de l'UNC annonce que ladite messe aura lieu à la cathédrale Notre-Dame du Congo.

Signalons par ailleurs que Vital Kamerhe a été condamné à 20 ans des travaux forcés pour détournement des fonds alloués à la construction des maisons préfabriquées dans le cadre du programme d'urgence de 100 jours du président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Roberto Tshahe