Justice

RDC : La MONUSCO félicite la justice militaire pour la condamnation à perpétuité de l'ex-chef rebelle "Sheka"

Les réactions fusent de partout après l'annonce de la condamnation à perpétuité, de Ntabo Ntaberi alias Sheka, fondateur du mouvement rebelle Nduma Defense Of Congo (NDC), par la Cour Militaire Opérationnelle du Nord-Kivu ce lundi 23 novembre 2020.

Étiquettes

RDC : Le chef rebelle « Sheka » condamné à perpétuité pour crime de guerre

Après deux années entières de procès, le chef rebelle Ntabo Ntaberi alias Sheka, fondateur du mouvement rebelle Nduma Defense Of Congo (NDC), a été reconnu coupable de crime de guerre par meurtre et condamné à perpétuité pour cette fin par la Cour Militaire Opérationnelle du Nord-Kivu siégeant en matière répressive au premier et dernier ressort ce lundi 23 novembre 2020 à Goma.

Étiquettes

RDC : Le Conseil d'État déclare irrecevable la requête de Fabrice Puela

Le Conseil d'État a rendu son ordonnance ce lundi 23 novembre 2020 dans l'affaire opposant le député national Fabrice Puela au bureau de l'Assemblée nationale.

Il déclare irrecevable la requête de ce député national sollicitant la démission du bureau de la chambre basse du Parlement.

Rappelons que cette ordonnance est rendue après que l'affaire soit prise en délibéré au terme de l'audience du mercredi 18 novembre dernier  où toutes les parties ont, contradictoirement, présenté leurs prétentions aux juges.

Kinshasa - Lutte contre la corruption : "Congo n'est pas à vendre" sensibilise la population de N'djili sur le rôle et les compétences de la Cour des comptes

Dans le cadre de sa campagne de lutte contre la corruption en République démocratique du Congo, la synergie "Le Congo n'est pas à vendre" a organisé une tribune d'expression populaire ce vendredi 20 novembre 2020 à N'djili, une des communes de la ville de Kinshasa. L'objectif était de sensibiliser la population de ce coin de la capitale congolaise sur le fonctionnement de la Cour des comptes, qui est un des éléments clés dans la lutte contre la corruption. 

Haut-Katanga : "Les femmes de médias" lancent une campagne de lutte contre la corruption dans le secteur judiciaire

L'Union Congolaise des Femmes de Médias (UCOFEM), section du Haut-Katanga, a lancé ce mercredi 18 novembre à Lubumbashi, une campagne de lutte contre la corruption dans les milieux judiciaires, dont le thème est « agissons contre la corruption dans la chaîne pénale ».

RDC-Affaire Bureau Mabunda contre Puela : Le verdict attendu le 26 novembre prochain

La première audience de l'affaire opposant le bureau de l'Assemblée nationale au député national Fabrice Puela a bel et bien eu lieu ce mercredi 18 novembre 2020 au Conseil d'État.

Toutes les parties entendues, les juges ont décidé de prendre l'affaire en délibéré pour revenir donner le verdict dans 8 jours.

C'est donc, en principe,  le jeudi 26 novembre prochain, que le Conseil d'État va trancher sur cette affaire qui défraie la chronique depuis plus d'une semaine en RDC.

Kwilu : Le maire adjoint de la ville de Kikwit libéré

Jean-Claude Mongala, maire adjoint de la ville de Kikwit, dans la province du Kwilu, a été libéré ce mercredi 18 novembre 2020.

Ce, après avoir été arrêté le lundi dernier et placé en garde à vue au parquet général de Kikwit sur instruction d'un substitut du procureur général en mission dans la région.

Il était arrêté « pour avoir ordonné des menaces physiques et l'arrestation du commerçant Jean Tshilumu à Kikwit ». Ce que le maire adjoint de Kikwit nie, précisant que « son problème est politique ».

Kwilu : Le maire adjoint de la ville de Kikwit aux arrêts

Le maire adjoint de la ville de Kikwit, Jean Claude Mungala, est aux arrêts depuis la nuit du lundi à ce mardi 17 novembre 2020, au parquet général de la même ville.

Il est accusé « d'avoir ordonné les menaces physiques suivies d'une arrestation d'un commerçant dans l'amigo du district à Kikwit en date du 16 octobre 2020 ».

L'information est confirmée à 7SUR7.CD par Léonard Mutangu, maire de la ville de Kikwit qui assure qu'une solution sera bientôt trouvée.

Requête Puela contre Mabunda : Une foule de mamans a manifesté devant le Conseil d'État pour lui demander de dire le droit 

Des mamans ont organisé spontanément un sit-in ce lundi 16 novembre 2020 devant le Conseil d'État situé à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

À travers cette manifestation, ces femmes de la capitale congolaise ont appelé cette instance judiciaire à dire le droit et "rien que le droit" dans l'affaire qui oppose Jeanine Mabunda, présidente de l'Assemblée nationale, au député national Albert Fabrice Puela. 

Au terme du sit-in, ces mamans marchandes ont promis de revenir mercredi prochain pour l'audience de cette affaire, toujours au Conseil d'État.