Kinshasa : Le ministre de la santé déploie 4000 relais communautaires pour sensibiliser contre la Covid-19

7SUR7

Le ministre de la santé a lancé, ce mardi 23 février 2021, la campagne de sensibilisation contre la pandémie de Covid-19 qui en est à sa deuxième vague en République démocratique du Congo. 

La cérémonie de lancement de cette campagne qui va s'étendre sur trois mois, a été organisée au stade des Martyrs de la pentecôte situé dans la ville de Kinshasa. À l'occasion, le docteur Eteni Longondo a déployé 4000 relais communautaires à travers la capitale congolaise pour mener à bien cette activité de sensibilisation.

"(...) Ce que je vais dire ici, ce que la maladie n'est pas encore vaincue, elle est encore là. C'est pourquoi, nous nous sommes dits, les enfants vont reprendre les études mais le couvre-feu va continuer et aussi on va renforcer la lutte avec la sensibilisation par 4000 relais communautaires. Donc, ces recos vont circuler partout à Kinshasa pour sensibiliser la population contre cette maladie. C'est la raison pour laquelle nous sommes ici, c'est pour lancer cette activité de sensibilisation", a-t-il dit à la presse. 

Le ministre de la santé a, en outre, fait savoir que, pendant cette campagne, les relais communautaires vont sensibiliser à la vaccination pour lutter le Coronavirus.

"Donc, la sensibilisation va consister aussi à dire à la population ; voilà, le meilleur moyen pour éviter cette maladie, c'est la vaccination et il faudrait que la population soit réceptive par rapport à ce vaccin. Le vaccin ne va pas tuer la population, ce vaccin, c'est pour protéger la population contre cette maladie, surtout que nous avons de nouveaux variants dont on ne connaît pas la capacité de nuire", a souligné le Dr E. Longondo.

Il a, par ailleurs, rappelé que la Covid-19 est encore invaincue. D'où, la nécessité, selon lui, de prendre des mesures préventives. 

"Effectivement, comme je l'ai dit d'autres fois, le meilleur moyen de prévention contre toute épidémie, c'est la Vaccination. La prévention, c'est la vaccination notamment. Alors, c'est pourquoi, je dis au peuple congolais, que le gouvernement, avec les techniciens de la santé, a pris la décision, pour le bien du peuple (...), d'importer les vaccins mais pas n'importe quel vaccin. Ce sont des vaccins que nos scientifiques ont étudié et qui ont fait des recommandations et on les a choisis (...)", a indiqué le ministre de la santé. 

Pour marquer le début de la campagne de sensibilisation contre la Covid-19, le Dr E. Longondo a remis symboliquement les haut-parleurs (outil de sensibilisation) à quelques relais communautaires.

Depuis la déclaration de la pandémie de Covid-19 au mois de mars 2020, la RDC compte 25.368 cas (25.367 confirmés et 1 probable) dont 702 décès (701 confirmés et 1 probable) et 16.778 guéris, selon le rapport du Comité multisectoriel de lutte contre la Covid-19 du lundi 22 février 2021. 

Prince Mayiro