Kinshasa/Covid-19 : 200 sages-femmes outillées sur la Prévention et le Contrôle des Infections

7SUR7

La deuxième phase de l'atelier de formation des sages-femmes de la ville de Kinshasa sur la Prévention et le Contrôle des Infections (PCI) a été clôturée, lundi dernier. Ces travaux ont été organisés par le Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA) en collaboration avec la Division provinciale de la santé de Kinshasa. 

Interrogé par la presse au terme de l'activité, Rodrigue Pobwa, un des facilitateurs, a rappelé que la formation a porté sur les précautions que doivent prendre les sages-femmes dans les maternités pendant cette période de Covid-19, pour se protéger, protéger la maman et la communauté contre cette maladie. 

"Pendant les trois jours, nous avions commencé avec les généralités sur Covid-19. Après les généralités, nous leur avons fait voir les précautions standards et nous avons parlé sur la gestion des déchets. Nous avons parlé avec eux de comment décontaminer la maternité parce que nous avons adapté la formation par rapport à leur profession, nous avons plus parlé de ce qui concerne la maternité (...) par rapport à la Covid-19", a-t-il expliqué. 

Selon ce facilitateur, ces précautions sont entre autres l'hygiène des mains, l'hygiène respiratoire, la décontamination, la sécurité des injections mais aussi le port des masques. 

De leur côté, les participants à la formation se sont dits satisfaits des connaissances acquises. 

"Nous avons suivi trois jours de formation concernant la PCI, cela veut dire Prévention et Contrôle des Infections. Le but de la PCI, c'est protéger, se protéger et protéger les malades, la femme et la communauté. Nous avons appris comment nous protéger devant un cas de Covid-19, comment se protéger devant quelqu'un qui souffre de Covid-19, comment le protéger et protéger la communauté. C'est important, pour nous, ça nous a ajouté quelque chose concernant la Covid-19, ça nous a aussi aidé à prendre des précautions, des mesures par rapport aux personnes qui souffrent de Covid-19", a dit Falone Bafenia, infirmière à l'hôpital général de référence de Kinshasa. 

Au total, 200 sages-femmes de 50 différentes structures sanitaires de la ville de Kinshasa, en République démocratique du Congo, ont pris part à l'atelier de formation sur la PCI. Cela dans le but de barrer à la chaîne de contaminations à la Covid-19 dans leurs maternités.

Prince Mayiro

Étiquettes