Maï-Ndombe : Plus de 3.000 cas de tuberculose dont 65 décès enregistrés en 2020

Photo 7SUR7.CD

Dans un rapport rendu public le samedi 27 mars 2021 à Inongo, la Division Provinciale de la Santé (DPS), rapporte que 3.239 cas de tuberculose dont 65 décès ont été enregistrés en 2020, dans la province du Maï-Ndombe. Parmi les 3.239 cas, les enfants représentent un taux de 13%.

Pour le Docteur José Monama, coordonnateur des activités de la tuberculose au Maï-Ndombe, le manque d'intrants médicaux reste la première cause de cette montée en flèche des cas positifs.

"La Division Provinciale de santé a enregistré 3.239 cas de tuberculose parmi lesquels 13% des cas sont des enfants. En dépit de la pris en charge gratuite de tous ces cas notifiés, nous avons enregistré 65 décès soit 2% de mortalité", a-t-il déclaré à la presse après la présentation du rapport.

Il ajoute que cette montée en flèche des cas positifs est aussi liée au manque des moyens financiers et des outils appropriés pour la prise en charge des patients.

"Dans notre exercice de chaque jour, nous rencontrons pas mal de difficultés, le manque quelques fois des intrants pour pouvoir assurer la prise en charge, le dépistage et le traitement de ces malades. Il y a des centres de santé qui sont fermés à cause du manque de microscope, les malades y vont, les diagnostics restent dans le présomptif faute de nouveaux outils qui peuvent nous permettre de mieux diagnostiquer cette tuberculose qui continue à nous tuer", regrette-t-il.

Le médecin coordonnateur des activités de la tuberculose au Maï-Ndombe, appelle à l'implication des autorités provinciales et nationales pour lutter contre cette maladie.

Il convient de rappeler qu'en 2019, seulement 2.126 cas avaient été répertoriés.

Rolly Mukiaka à Bandundu