Ituri : 7 rebelles ougandais "venus en renfort aux miliciens CODECO" arrêtés à Mahagi

Photo 7SUR7.CD

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont mis la main sur 7 rebelles ougandais à Siro, un village situé à 8 km de Ndrele, dans le groupement Umoyo en chefferie de Djukoth dans le territoire de Mahagi, province de l'Ituri.

À en croire le porte-parole du secteur opérationnel de l'armée en Ituri qui a rapporté la nouvelle à 7SUR7.CD, ces sujets ougandais ont été appréhendés du 02 au 03 avril 2021 et ont reconnu être venus pour renforcer les miliciens de la Coopérative pour le Développement du Congo (CODECO) regroupés à Godia.

"Du 02 au 03 avril 2021, 7 rebelles ougandais arrêtés à Siro, village à 8 km de Ndrele, situé à plus de 100 km au Nord de Djugu centre, groupement Umoyo en chefferie de Jukot, territoire de Mahagi. À l'issue d'une interrogation préliminaire, ces deniers reconnaissent qu'ils sont venus en appui aux miliciens CODECO/URDPC regroupés à Godia", a indiqué le lieutenant Jules Ngongo.

Ces rebelles ougandais ont été transférés à Bunia le dimanche 4 avril 2021, pour la poursuite des interrogatoires à l'état-major du secteur opérationnel de l'armée en Ituri, précise la même source.

Le lieutenant Jules Ngongo appelle les groupes armés signataires des actes d'engagements unilatéraux de cessation des hostilités en territoire de Djugu, "à la sincérité vis-à-vis de leur accord, à ne pas jouer au malin dans ce processus sinon ils sortiront perdants car la République gagne toujours".

Et à la population, l'armée en appelle à la vigilance et à la dénonciation afin de participer à sa sécurisation.

Il sied de noter que certaines factions de la milice CODECO, favorables au processus de paix après une sensibilisation faite par les émissaires du chef de l'État Félix Antoine Tshisekedi, ont repris des exactions en territoire de Djugu.

Alphonse Muderwa