Nord-Kivu : Près de 600 éléphants font leur retour dans le Parc des Virunga

Photo droits tiers

Selon les responsables du Parc National des Virunga, il s'est observé depuis quelques mois un retour massif de près de 600 éléphants de savane  dans ce parc, en provenance du Parc Queen Elisabeth en Ouganda, pays frontalier de la province du Nord-Kivu. Ils se sont rassemblés en majorité dans le corridor de Ishasha, dans le territoire de Rutshuru.

Pour, Emmanuel de Merode, directeur du Parc des Virunga, interrogé par National Geographic, un média américain spécialisé dans les documentaires sur la nature et la science, c'est pratiquement unique qu'un  tel troupeau d'éléphants soit remarqué dans ce parc depuis 1990, l'époque du déclenchement de l'insécurité criante dans la région et qui a eu des répercussions dangereuses sur la faune de cette partie de la République Démocratique du Congo.

Situé à la frontière entre la RDC, l'Ouganda et le Rwanda, le Parc des Virunga a constitué de sanctuaire pour plusieurs groupes armés qui se sont créés à l'issue de la guerre du Rwanda de 1994 et celles du Congo de 1997 et 1998. Les plus actifs de ces groupes armés sont les Forces Démocratiques pour la Libération du Rwanda (FDLR) et les groupes d'autodéfense congolais, plus connus sous le nom de Mai-Mai.

Ces groupes armés s'adonnerent à un braconnage systématique de ce patrimoine mondial de l'Unesco et à l'exploitation des minerais qu'il regorge. Cette situation a eu des conséquences catastrophiques sur la faune du parc, car plusieurs animaux s'étaient échappés dans les régions frontalières, en quête d'endroits sûrs. 

Bienfait Luganywa