Meurtre des experts de l'ONU : L'audience renvoyée à mardi prochain et Sonia Rolley de nouveau attendue

Photo 7SUR7.CD

La cour militaire de l'ex province du Kasaï-Occidental a fixé au mardi 20 avril prochain, la nouvelle audience du procès pour meurtre des deux experts des Nations-Unies, et encore une fois Sonia Rolley, journaliste à Radio France Internationale (RFI), est appelée à comparaître en tant que renseignante.

L'audience sera consacrée à la projection de la vidéo de l'assassinat de Michaël Sharp et Zaïda Catalan, tués au Kasaï-Central.

Au cours de l'audience de ce jeudi 15 avril 2021, consacrée à la rencontre de Sonia Rolley avec les experts à l'hôtel Wood Land, la journaliste, qui comparaît comme renseignante, a relaté avoir échangé avec Michaël Sharp et Zaïda Catalan, qui lui ont dit être au Kasaï, pour enquêter sur les violences dans cette région, secouée à l'époque par le mouvement Kamuina Nsapu.

La journaliste a déclaré aussi avoir eu le numéro de Jean-Bosco Mukanda (prévenu dans ce dossier), auprès du regretté Delphin Kahimbi, qui fut un général de l'armée congolaise.

Sonia Rolley a ajouté que Michaël Sharp, l'un des experts tués, lui avait dit que le colonel Mambweni et l'ancien député provincial Daniel Mbayi étaient des bons contacts pour elle dans le cadre de son travail, qui consistait notamment à enquêter sur les fosses communes.

Il sied de rappeler que la demande de comparution de Sonia Rolley a été sollicitée par le ministère public, qui voulait que la journaliste, « qui a beaucoup travaillé sur le meurtre, vienne renseigner la justice sur ce qu'elle sait afin d'aider l'humanité entière à avoir l'idée sur ce qui s'est passé ».

La Suédoise d’origine chilienne Zaida Catalan et l’Américain Michael Sharp avaient été tués le 12 mars 2017 au Kasaï où ils enquêtaient sur des fosses communes dans le cadre d’un conflit armé. Ouvert le 5 juin 2017, le procès de leurs assassins présumés a déjà connu plus de 85 audiences publiques.

Alain Saveur Makoba, à Kananga