Après 2 ans de gouvernance, Jacques Kyabula fait rayonner la province du Haut-Katanga (Tribune de Me Claudel Tshikamba)

7SUR7

Ce fut un certain 19 mai 2019 comme aujourd’hui que Jacques Kyabula KATWE Gouverneur du Haut-Katanga fraîchement élu (10 avril 2019), confirmé par le conseil d’Etat et investi par ordonnance du Chef de l’Etat a foulé le sol de Lubumbashi.

Un retour qui marque le début d’une nouvelle ère pour une province exsangue aux allures déclinantes et en proie à l’instabilité institutionnelle décriante. Sans infrastructures routières  avec une fluctuation récurrente des prix de la farine de Maïs, le Haut-Katanga est en ce moment là une entité en quête d’un leadership agissant. 

C’est ce que Jacques KYABULA a incarné en mettant rapidement en place le 18 juin son premier Gouvernement avec commission de stabiliser la situation sécuritaire dans les grandes villes , mettre fin à l’insécurité alimentaire et surtout réhabiliter toute la voirie urbaine et réfectionner les routes de desserte agricole .

C’est alors que commence cette nouvelle étape : 2 ans de réconciliation entre la province et l’agriculture, 
2 ans de mobilisation de ressources financières, 2 ans de reconstruction des Infrastructures routières, 2 ans de consolidation des relations assemblée provinciale- Gouvernement Provincial- Services Publics déconcentrés et décentralisés.

Le deuxième anniversaire de la Gouvernance KYABULA coïncide avec l’avènement de l’union Sacrée de la Nation appelée de tous les vœux par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour mutualiser les efforts de toute la classe politique afin de refaire l’unité , nécessaire à la reconstruction du pays.

Déjouant le plan de déstabilisation politique de la province avec la fin de la coalition FCC-CACH , Jacques Kyabula a mené les démarches politiques nécessaires pour obtenir l’adhésion de toutes les forces vives et les responsables politiques dans l’union Sacrée avec des signaux clairs :

1) consolider de bonnes relations avec le nouveau bureau de l’assemblée provinciale dirigé par Antoine Gabriel KYUNGU WA KUMWANZA.

2) mise en place du Gouvernement Provincial faisant un brassage  de toutes les forces politiques et sociales qui ont adhéré à la vision du président de la république.

La stabilité politique acquise, la troisième année ainsi entamée devient certainement celle de la consolidation du travail effectué au courant de deux ans écoulés . Il faudra pour ce faire que toutes les équipes se mobilisent pour n’accorder de l’attention qu’à une seule priorité : l’émergence du Haut-Katanga à travers notamment une gouvernance minière responsable qui tient compte des 3 critères importants :
- la promotion de l’emploi décent 
- la contribution au budget de l’Etat et de la province 
- le respect du Cahier des charges des communautés locales .

Pour réussir ce pari, le Gouverneur Jacques Kyabula a tous les atouts nécessaires.

Me Claudel TSHIKAMBA NAWEJ, Analyste politique