RDC : MSF alerte sur la situation des malades après l'attaque de l'Hôpital Général de Référence de Boga en Ituri

Photo droits tiers

Dans un communiqué de presse rendu public le mercredi 9 juin 2021, l'organisation non- gouvernementale internationale Médecins Sans Frontières (MSF) dit être préoccupée par la situation actuelle qui sévit à l'Hôpital Général de Référence de Boga dans la province de l'Ituri après l'attaque dont elle a été victime le lundi dernier.

Cette organisation médicale affirme ainsi être très inquiète des conséquences pour les populations de cette zone de santé, qui n’ont désormais plus d’accès aux soins. 

"Les 271 enfants souffrant de malnutrition aigüe sévère sont désormais livrés à eux-mêmes, tout comme les nombreuses patientes victimes de violences sexuelles. D’innombrables déplacements de populations ont été observés dans l’aire de santé de Bukiringi, Gety et Bunia", indique MSF.

En outre, MSF précise que cette formation hospitalière qu'elle appuie a enregistré des pertes en vies humaines et matérielles.

"Les bâtiments abritant le laboratoire et les soins intensifs ainsi que tout le système solaire et le système électrique de l’hôpital ont été brulés. La pharmacie et le stock médical et matériels ont été pillés. D’autres bâtiments ont également été saccagés. 10 personnes ont perdu la vie au cours de l’attaque", lit-on dans ce communiqué.

Par ailleurs Médecins Sans Frontières précise que l'Hôpital Général de Référence de Boga avait une capacité de 60 lits et était jusqu'à son attaque, la seule structure encore opérationnelle dans la zone de santé sur les 10 aires.

Christel Insiwe