Sénat-Dossier Bukanga Lonzo : Le rapport final de la Commission spéciale/réquisitoire du Procureur pourrait être débattu ce mardi (Bahati)

7SUR7

Le réquisitoire du procureur général près la Cour Constitutionnelle sur la demande d'autorisation des poursuites judiciaires contre les sénateurs Augustin Matata Ponyo et Ida Kamonji sur la débâcle du projet agro-industriel de Bukanga Lonzo, pourrait être traité ce mardi 15 juin 2021 au Sénat.

C'est ce qu'a déclaré Modeste Bahati Lukwebo, président du Sénat, au cours de la séance plénière de ce lundi. D'après le président de la Chambre haute du Parlement, le rapport final de la Commission spéciale/réquisitoire du Procureur n'a pas encore été transmis au bureau.

L'autorité morale de l'Alliance des Forces Démocratiques du Congo et Alliés (AFDC-A) a, cependant, tenu à rassurer qu'il n'y a aucun problème sur l'examen du rapport final de ladite commission.

"Nous devons faire les choses conformément aux textes qui nous régissent. En ce moment où vous faites votre motion de procédure, le rapport ne nous est pas encore parvenu au bureau. Si nous recevons le rapport nous allons l'inscrire, il n'y a aucun problème", a indiqué Modeste Bahati Lukwebo. 

Dans la foulée, le président de la chambre haute du Parlement a signifié que ce rapport pourrait être débattu ce mardi avant la clôture de la session ordinaire de mars.

"Espérons qu'ils vont nous le déposer aujourd'hui selon les informations reçues, pour que demain matin nous puissions en débattre avant la clôture de la session", a conclu Modeste Bahati Lukwebo. 

Selon une source proche du Sénat qui s'est confiée à 7SUR7.CD dimanche dernier, c'est ce lundi que la Commission spéciale/réquisitoire du Procureur devait adopter son rapport final avant sa transmission au bureau de la chambre haute du Parlement. 

Pour rappel, dans sa réquisition contre l'ancien premier ministre Matata Ponyo et la sénatrice Ida Kamonji, le procureur général près la Cour Constitutionnelle a brièvement résumé les faits reprochés à ces derniers dans la "débâcle" du projet Bukanga Lonzo. 

Pour Matata Ponyo par exemple, qui fut premier ministre à l'époque, le procureur général a évoqué notamment le choix du partenaire sud-africain AFRICOM commodité à sa troisième année d'existence. 

Jephté Kitsita