CENI : Les confessions religieuses dénoncent l'abus de pouvoir de certaines personnalités qui leur profèrent des menaces et font la pression  

7SUR7.CD

À l'issue de la rencontre de ce vendredi 23 juillet 2021, les chefs des confessions religieuses ont dénoncé des menaces et pressions que subissent certains membres de leur composante. 

À en croire l'abbé Donatien Nshole, porte-parole de la plate-forme des confessions religieuses, les personnalités qui sont à la base de ces pratiques sont déjà bien identifiées. 

"Au moment où nous nous engageons à procéder à la désignation de nos candidats à la CENI, permettez-nous de dénoncer des pressions, des intimidations et des menaces de toute sorte dont sont victimes certains membres de la plate-forme, pour nous empêcher à faire librement notre travail. Cette façon de faire est un manque de respect envers les chefs des confessions religieuses et un abus de pouvoir", a déclaré l'abbé Donatien Nshole. 

Dans la foulée, les chefs de confessions religieuses mettent en garde toutes ces personnalités. 

"Par conséquent, nous mettons en garde toutes ces personnalités déjà identifiées si jamais un malheur arrivait à l'un de nous dans ce contexte", ont prévenu les chefs de confessions religieuses. 

Cependant, les chefs des confessions religieuses ont réaffirmé leur détermination à ne pas céder à toute tentative de perturbation du présent processus électoral qui doit inaugurer une nouvelle ère des élections mieux organisées pour l'alternance démocratique en 2023.

Jephté Kitsita