RDC : L'aide financière américaine au secteur minier s'élève à 28 millions $

7sur7

L'aide financière du gouvernement des États-Unis au secteur minier congolais s'élève approximativement à 28 millions USD. C'est ce que renseigne une note adressée aux médias ce vendredi 23 juillet 2021 par l'ambassade américaine à Kinshasa.

Selon cette note, cette aide financière vise 10 projets axés sur la bonne gouvernance, les chaînes d'approvisionnement de minerais responsables et la promotion des investissements.

Elle revient sur l'entretien que l'ambassadeur Mike Hammer a eu avec le vice-ministre des Mines, Godard Motemona Gibolum, le 12 juillet dernier. Les deux personnalités ont parlé de l'aide des États-Unis au secteur minier congolais et des efforts entrepris pour lutter contre la corruption.

Selon cette note d'information, l'ambassadeur des USA en RDC a remis deux lettres au vice-ministre Godard Motemona provenant du Bureau du travail des enfants, des travaux forcés et de la traite des êtres humains du département américain du Travail.

La première lettre annonçait une augmentation de 1 million $ en faveur du projet existant du département américain du Travail appelé "Lutte contre le travail des enfants dans l’industrie du cobalt de la RDC (COTECCO), portant à 3,5 millions $ le financement total du projet. 

La
deuxième lettre, rapporte la note d'information, annonçait le projet d’assistance technique récemment financé par le département
américain du Travail visant à repérer le travail des enfants et le travail forcé dans la chaîne
d’approvisionnement de cobalt de la RDC qui sera exécuté par ELEVATE Limited, une
compagnie de recherche privée. 

"L’ambassadeur  Hammer a aussi exprimé son appui aux programmes existants de l’USAID sur le
Commerce responsable des minéraux qui valident les mines d’étain, de tungstène, de tantale et d’or (3T+G) artisanales pour réduire les conflits, combattre la corruption et mobiliser les recettes
intérieures à travers le commerce légitime",
souligne la note aux médias.

Selon ce communiqué, le diplomate américain  recommande que la RDC approuve un Manuel des
directives pour la gestion locale des redevances minières, conçu dans le cadre de l’activité de
gouvernance intégrée de l’USAID, qui travaille avec les compagnies minières et les
communautés pour améliorer la capacité des gouvernements locaux à gérer les recettes et à
réaliser la budgétisation participative.

L'ambassadeur américain  a, tout au long de l'échange, souligné l’importance de la bonne
gouvernance dans le secteur minier, y compris à travers l’Initiative de gouvernance des ressources
énergétiques (ERGI) du Département d’État à laquelle la RDC a adhéré en septembre 2019.

Orly-Darel Ngiambukulu