Ituri : Une ONG lance une campagne pour sensibiliser les miliciens à déposer les armes

Photo : Droit tiers

L'organisation non gouvernementale dénommée Fédération de l'Est des Jeunes Entrepreneurs du Congo (FEJEC) basée en ville de Bunia, chef-lieu de la province de l'Ituri, a lancé le vendredi 23 juillet 2021, le projet « Acha Silaha, Chukua Jembe », entendu par là « Dépose l'arme et prends la houe ».

Il s'agit d'une campagne de sensibilisation des éléments de différents groupes armés, en majorité des jeunes, à déposer les armes et à s'adonner à l'agriculture et d'autres activités génératrices des revenus, a révélé son coordonnateur national, Mbeo Mastaki.

« Après avoir constaté que la province de l'Ituri fait partie des provinces ciblées par des groupes armes, c'est pourquoi la jeunesse qui se retrouve au sein de l'incubateur FEJEC a pris cette décision, de pouvoir mettre en marche un projet de conscientisation des jeunes comme nous, qui sont dans des groupes  armés, de pouvoir sortir de là et faire la paix en passant bien-sûr par l'entrepreneuriat », a-t-il déclaré.

Pour parvenir à ses fins, la FEJEC mise dans un premier temps sur la diffusion des messages sous plusieurs formes sur des médias, avant de faire le terrain.

« La première approche c'est d'abord le médias. Nous sommes tous convaincus que les médias c'est vraiment l'élément par excellence à travers lequel nous pouvons passer pour transmettre les messages. Nous sommes en train de réaliser des spots publicitaires, mais également des pièces de théâtre en court métrage de 30 minutes qui vont passer pour transmettre notre message sur le désarmement des jeunes. La deuxième approche sera celle de faire le terrain », a dit Mbeo mastaki.

Cette sensibilisation se fera sur toute l'étendue de la province pendant 90 jours, en collaboration avec le conseil provincial de la Jeunesse de l'Ituri.

Le commissaire divisionnaire Alonga Bony Benjamin, vice-gouverneur de province qui a procédé au lancement de ce projet, a rassuré ces jeunes du soutien et de l'accompagnement du gouverneur de province.

Pour rappel, au deuxième semestre de l'année 2020, des émissaires du chef de l'Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi avaient sensibilisé les groupes armés, essentiellement ceux opérant en territoire de Djugu, sur la paix.
 
Séraphin Banangana depuis Bunia