Ituri : L'Inspection provinciale des finances accuse l'unité de surveillance du lac Albert de détournement de plus de 60.000$

Photo 7SUR7.CD

L'Inspection Provinciale des Finances de l'Ituri (IPFI) accuse l'unité de surveillance du Lac Albert d'avoir détourné 63.524 dollars américains entre janvier et juillet 2021.

Dans une correspondance adressée au gouverneur militaire le 14 septembre 2021, l'IPFI indique qu'après investigations et enquêtes sur la « régularité des dépenses » effectuées par la dite unité de surveillance, il s'est avéré que les dépenses ont été « irrégulièrement », effectuées à la source, ce qui a porté atteinte aux intérêts publics de l'État par le coulage des recettes publiques.

« Pour s'en convaincre, les observations ci-après sont à considérer. Il ressort que lecture faite de ces 3 rapports, depuis le 15 janvier 2021 au 31 juillet 2021, l'unité de surveillance du lac Albert a déclaré Recettes : USD 61. 518.77, Dépenses : USD 54.182,26. Solde : USD 7.336,51. Il est à noter de ces montants que sur les recettes de USD 61.518,77, un gros montant de USD 54.182,26 a été consommé à la source en termes de coulages des recettes, dépenses prohibées et irrégulièrement justifiées : c'est du coulage ou mieux du détournement », peut-on lire dans cette correspondance dont 7SUR7.CD s'est procuré une copie ce lundi 20 septembre.

À en croire maître Mokili Mungunuti, coordonnateur adjoint de ce service de contrôle des fonds publics, plusieurs anomalies ont été relevées lors de la vérification des documents justificatifs présentés par cette unité de surveillance, en ce sens que le montant dépensé est supérieur à celui mobilisé.

Dans le même cadre, l'Inspection Provinciale des Finances souligne que nulle part dans l'arrêté portant création de l'unité de surveillance du lac Albert, il est autorisé à ce service d'utiliser les recettes provinciales à la source.

Ainsi, l'IPFI propose que les animateurs de ladite unité de surveillance soient interpellés et qu'ils répondent de leurs actes de "consommation des recettes à la source".

Il sied de rappeler que l'unité de surveillance du lac Albert a été créée sur initiative du ministère provincial de la pêche du gouvernement provincial déchu avant l'état de siège. Son rôle est d'assurer une gestion rationnelle et durable de la pêche sur ce lac.

Séraphin Banangana depuis Bunia