Faculté de médecine en RDC : "Ignorée" par le ministre de l'ESU, l'Université de Bandundu promet d'introduire un recours (Comité de gestion)

Photo 7SUR7.CD

Le Comité de Gestion de l'Université de Bandundu promet d'introduire un recours en vue de faire réhabiliter sa faculté de médecine, frapée par la mesure du ministre de l'ESU.

L'annonce a été faite à travers un communiqué de presse dont une copie est parvenue à 7SUR7.CD le lundi 20 septembre 2021.

Selon ce document, le recours qui sera introduit dans 24h, vise à faire valoir les droits ignorés de cette faculté.

« En rapport avec la circulaire N°033 du ministre de l'ESU du 17 septembre 2021, le comité de gestion de l'Université de Bandundu informe la communauté scientifique de la dite uniband ce qui suit : Un recours sera introduit auprès du ministre de tutelle dans les 24h pour faire valoir les droits de la faculté de médecine de l'Université de Bandundu, qui ont été ignorés à dessin par le Conseil National de l'ordre des médecins et le conseil provincial de l'ordre des médecins du Kwilu, par exemple la prise en compte de 4 professeurs médecins engagés en titre de permanent et son centre hospitalier universitaire », peut-on lire dans ce document signé par l'abbé René Ngambele, recteur de cette université.

Il renchérit que la circulaire du ministre ne signifie nullement la fermeture de la faculté plutôt l'interdiction simplement de recruter de nouveaux étudiants en médecine dès la prochaine rentrée accademique.

Le professeur René Ngambele invite par ailleurs les administratifs et étudiants de cette université au calme en attendant le résultat de ses démarches.

Signalons en dernier lieu que la faculté de médecine de l'Université de Bandundu est frappée par la mesure du ministre de tutelle Muhindo Nzangi, l'interdisant à inscrire des nouveaux étudiants dès l'année accademique 2021-2022.

Rolly Mukiaka, à Bandundu