RDC - UA : Le Président Tshisekedi promeut la participation des jeunes dans la gouvernance publique

7sur7

La ville de Kinshasa, capitale de la République Démocratique du Congo, a abrité le mercredi 15 septembre dernier, l'événement dénommé "À la Table des Décisions©️". 

Au cours de cet événement, qui a été organisé par les défenseurs de la Charte Africaine de la Jeunesse, sous le haut-patronage du Président en exercice de l'Union Africaine et Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, des jeunes et des décideurs du monde ont échangé autour des questions de la bonne gouvernance, du tourisme, de la santé dans la capitale Congolaise.

Cela démontre l'engagement du Chef de l'État Congolais à appliquer l'article 11 de la Charte Africaine de la Jeunesse, qui promeut l'inclusion et la participation des jeunes africains dans la gouvernance publique.

D'après Iris Nzolantima, défenseuse de la Charte Africaine de la Jeunesse en RDC, "À la Table des Décisions©️" est une série d'activités dont le but est de promouvoir l'inclusion et la participation égale des jeunes à tous les niveaux de prise de décision en Afrique, et également l'application de l'article 11 de la Charte Africaine de la Jeunesse. 

"Plus de 65% de la population en Afrique est jeune, il faut qu'il y ait davantage des jeunes à toutes les fonctions stratégiques de prise de décision", a-t-elle déclaré. 

Pour elle, cet événement sert aussi d'un cadre de réseautage et de lobbying pour la jeunesse panafricaine. 

"Parallèlement, nous mettons également en relation les jeunes avec les décideurs afin de recevoir une formation continue de 3 mois, un emploi et/ou un capital d'investissement pour leurs projets. "À la Table des Décisions©️" est un cadre d'opportunités qui va servir de tremplin pour atteindre une indépendance financière des jeunes dans le continent africain", a renchéri Iris Nzolantima.

Signalons que la Série d'événements "À la Table des Décisions©️" a connu la participation notamment des défenseurs de la Charte Africaine de la Jeunesse de la République du Tchad, du Congo Brazzaville, de la RDC mais aussi du Conseil Consultatif de la Jeunesse de l'UA.

L'ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo (BCC), Jean-Claude Masangu, le ministre de la Jeunesse, Yves Bunkulu, le Conseiller Spécial en charge de la couverture sanitaire universelle, le Dr. Roger Kamba, la Chargée des Relations publiques du Chef de l'État, Bibiche Kabengele, la Directrice Générale a.i de l'Office National du Tourisme, Jolie Yombo, le Dr Peter Muambi Muambi du Programme National de l'Hygiène aux Frontières et la Représentante spéciale du Président Moussa Fhaki Mahamat, Michelle Ndiaye, ont aussi participé à ces assises.

L'article 11 de la Charte africaine de la jeunesse stipule, entre autres que : "(i) Tout jeune a le droit de participer librement aux activités de sa société. (ii) Les États parties à la présente Charte prennent les mesures de garantir la participation des jeunes au Parlement et à tous les niveaux de prise de décision, ainsi qu’inclure des représentants de la jeunesse, comme faisant partie intégrante de leurs délégations aux sessions ordinaires et extraordinaires de I’Union Africaine et autres réunions pertinentes".

Prince Mayiro