Union Sacrée : Malgré l'autoproclamation de JC Muyambo, aucune coordination provinciale n'existe au Grand Katanga (Tribune de James Lusa Kabwe)

7sur7

L'opinion publique a été stupéfaite de suivre ce jeudi 23 septembre 2021 à travers les médias aussi bien audiovisuels que dans les réseaux un acteur politique qui s'est autoproclamé Coordonnateur de l'union Sacrée Grand Katanga succédant ainsi à Feu Antoine Gabriel Kyungu Wa Kumwanza. 

Pour les observateurs avertis, au-delà de la prétention, cette attitude aux allures provocatrices n'est rien d'autre qu'une posture de positionnement sans impact au regard des éléments pertinents ci-dessous : 

1. DE L'ANCRAGE SOCIOPOLITIQUE 

Alors qu'Antoine Gabriel Kyungu wa kumwanza qui coordonnait l'Union Sacrée en assurant le pont entre les acteurs politiques provinciaux et le Chef de l'État était un élu aussi bien national que provincial aux élections législatives de 2018 disposant d'une assise sociologique reconnue ainsi que d'un parti politique fort (UNAFEC) ayant des élus nationaux et provinciaux, son successeur devrait justifier d'une telle carrure également en vue de justifier d'un poids politique réel et non imaginaire . Dans le cas où la personne serait un non élu , elle devrait au moins avoir un parti politique et des députés. 

2. INEXISTENCE D'UNE NOTIFICATION 

Alors que certains prétendent être en droit de diriger l'union Sacrée dans le Grand Katanga , on constate que contrairement aux usages en cours dans les plateformes politiques qui disposent des comités nationaux et provinciaux connus et régulièrement installés ,  la personne qui s'est autoproclamée n'a brandi à la presse aucun document administratif la désignant comme coordinateur de l'union sacrée Grand Katanga. Ce qui transparaît comme une imposture avec comme objectif de manipuler et obtenir une ascendance politique sur les autorités provinciales ainsi que les partis politiques au niveau des provinces .

3. DE LA MAITRISE DE LA VISION DE L'UNION SACREE ET DU CONTACT DIRECT AVEC LE CHEF DE L'ÉTAT. 

L'union Sacrée étant une vision  du président de la République, il est important que son coordonnateur au Grand Katanga  ait un contact direct avec le Chef de  l'État en vue de servir de courroie de transmission entre le chef de l'État et les institutions des provinces de l'espace Katanga ainsi que  les partis politiques et les forces sociales  en vue de  permettre au Chef de  l'État de faire exécuter son programme de Gouvernance .il est malvenu qu'une personne n'ayant pas des entrées faciles auprès des instances dirigeantes de la République prétende diriger l'union Sacrée dans une région aussi sensible que le Grand Katanga. 

Au regard des éléments ci-haut évoqués,  il ya lieu de comprendre que,  la personne qui s'est autoproclamé a mis la charrue avant le bœuf en dansant plus vite que la musique alors que les instances supérieures ne l'ont pas mandaté. De plus il est important que le profil du  coordonnateur de l'Union Sacrée grand Katanga soit celui d'un homme rassembleur des forces sociales et politiques dont le Chef de l'État a besoin dans le Grand Katanga notamment pour les futurs enjeux électoraux. 

Il est important que les choses soient faites avec prudence. 

Mieux vaut prévenir que guérir.

James Lusa Kabwe 

Analyste politique et Chercheur indépendant.