Dossier CENI : "Savez-vous que les 6 chefs religieux sont logés à l'Hôtel du Fleuve ? Qui paye la facture ?", s'interroge l'ECC 

7SUR7.CD

Les 8 confessions religieuses impliquées dans le processus de désignation du futur président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) sont loin de parler le même langage.

Au cours d'une conférence de presse tenue ce jeudi 7 octobre 2021 au Centre Interdiocésain à Kinshasa, le porte-parole de l'Église du Christ au Congo (ECC), le révérend Éric Nsenga, qui avait à ses côtés l'abbé Donatien Nshole secrétaire général de la Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO), a révélé que les 6 autres chefs religieux sont actuellement logés au Fleuve Congo Hôtel. 

"Savez-vous que les 6 confessions sont logées à l'Hôtel du Fleuve ? C'est une information que je vous donne (...) Moi, je me promène seul comme Monsieur l'abbé (Donatien Nshole ndlr), pas des gardes du corps qui m'entourent, des policiers. Je suis chez moi dans ma petite maison, avec ma petite famille. Comment vous expliquez que nous sommes en crise, nous parlons des candidats mais au même moment, la Commission paritaire est logée à l'Hôtel du Fleuve et les 6 chefs pompieusement aussi à l'Hôtel du Fleuve. La question, qui paye l'Hôtel du Fleuve ? Qui paye la facture ? Il faut qu'on se regarde dans les yeux, parce que si nous les pasteurs nous ne sommes plus en mesure de dire la vérité, à quoi sert la Nation ? Nous avons l'obligation de réguler la morale publique", a dit le porte-parole de l'ECC. 

Lors de cette conférence de presse, la CENCO et l'ECC ont promis de remettre les preuves de tous les griefs qui pèsent sur la candidature de Denis Kadima à la présidence de la Commission Électorale Nationale Indépendante au président de l'assemblée nationale lorsqu'elles le rencontreront. 

À en croire l'abbé Donatien Nshole, c'est pour cette raison que le présidium de la plateforme des confessions religieuses voulait rencontrer le président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Malheureusement, a-t-il regretté, cette rencontre n'a pas été rendue possible par le chef de l'État. 

Jephté Kitsita