Sud-Ubangi : 13 morts et près de 50 maisons incendiées suite à un conflit foncier

Photo 7SUR7.CD

Dans une communication faite à la presse le mercredi 13 octobre 2021, Jean-Pierre Elongo Watukalusu, administrateur du territoire de Kungu en province du Sud-Ubangi, a fait savoir que le bilan des affrontements entre les groupements Lingotebe et Ngbanda qui se disputent les limites de terre fait état de 13 morts en l'espace de 3 jours soit du lundi au mercredi.

La même source renseigne qu'il y a eu plusieurs blessés à Ngbanda qui sont internés à l'hôpital général de référence de Kungu.

Pendant ce temps, une organisation de défense des droits humains basée dans le territoire de Kungu dénommée « La voix sans bouche » par l'entremise de son coordonnateur territorial, Emmanuel Bamolokola, évoque plutôt un bilan de « 8 morts » dont 5 du côté Ngbanda en territoire de Kunguet 3 à Lingotebe au territoire de Gemena.

Lors de son intervention à la presse locale, ce défenseur des droits humains a ajouté qu'outre ces pertes en vies humaines il y a eu près d'une cinquantaine de maisons incendiées de part et d'autre y compris un établissement scolaire.

D'après l'administrateur du territoire de Kungu, ce conflit foncier qui a rebondi il y a de cela 6 ans remonte en 1982.

César Augustin Mokano Zawa, à Gemena