Kinshasa : La campagne de sensibilisation des adolescents et jeunes sur la planification familiale lancée à Ngaba

7sur7

La campagne de sensibilisation des adolescents et jeunes sur la planification familiale a été lancée, ce mardi 26 octobre 2021, à Ngaba, une des communes de Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Cette campagne est organisée par le mouvement citoyen Bomoko, appuyé par l'ONG Afriyan-RDC avec l'accompagnement du Fonds des Nations-Unies pour la Population (UNFPA), dans le cadre de l'initiative Kitumaini. 

D'après le président du mouvement citoyen Bomoko, ladite campagne va se dérouler sous le thème : "Une jeunesse responsable et engagée en faveur de la planification familiale : un moyen pour atteindre les dividendes démographiques". À en croire Thierry Bozeme, la planification familiale est connue depuis longtemps en Afrique centrale comme étant un moyen essentiel pour préserver la santé et le bien-être des personnes, notamment les femmes.

Il a laissé entendre qu'en République démocratique du Congo, plus de 2 millions de femmes et filles utilisent les méthodes contraceptives modernes à la suite de la promulgation de la nouvelle loi sur la planification familiale. 

"Aussi, j'invite les congolais et les congolaises à participer activement aux différentes activités de l'initiative Kitumaini conclue entre Afriyan et UNFPA", a lancé le président du mouvement citoyen Bomoko.

De son côté, Barthe Muyengo, vice-président d'Afriyan, a indiqué qu'il y avait un besoin de sensibiliser les jeunes sur la planification familiale pour notamment, éviter les grossesses précoces. D'où, sa structure s'est mobilisée pour obtenir un accompagnement technique et financier de la part des partenaires techniques et financiers du pays dont l'UNFPA, pour la réalisation de cette activité.

"African Yan est une plateforme à l'échelle panafricaine qui travaille sur les questions liées à la santé sexuelle et reproductive des adolescents et des jeunes. Dans le cadre de cette campagne, Afriyan a eu à mobiliser les fonds auprès de l'UNFPA pour mettre cela à la disposition de différentes organisations des jeunes qui travaillent sur les questions liées à la santé et reproductive avec un accent particulier sur la planification familiale. C'est dans ce compte qu'un appel a été lancé par Afriyan et la structure Bomoko a répondu à cet appel, et a été parmi les organisations qui ont été retenues selon le profil exigé par Afriyan pour réaliser cette activité", a-t-il déclaré.

Lancée ce jour, la campagne de sensibilisation des jeunes et adolescents de la ville de Kinshasa sur la planification familiale va s'achèver le samedi 30 octobre prochain.

Prince Mayiro