RDC : Le FMI salue les efforts du gouvernement dans la mobilisation des recettes et l'augmentation des réserves de change

7sur7

L'atelier d'information sur la mission du Fonds Monétaire International (FMI) sur la première Revue du programme économique soutenu par la Facilité Élargie de Crédit (FEC) a été ouvert, ce mardi 26 octobre 2021 à Kinshasa, en République démocratique du Congo. Cette cérémonie a été présidée par le premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde. 

Ce dernier a, dans son allocution, salué l'accompagnement et le soutien du FMI aux efforts de son gouvernement, tout en se félicitant pour les résultats enregistrés jusque-là. Cependant, le chef du gouvernement reste conscient des défis à relever dans ce cadre. 

"Notre gouvernement a reçu la mission de poursuivre et de conclure les discussions engagées avec le FMI, interrompues depuis 2012. Nous avions déjà félicité les efforts de tout le gouvernement d'aboutir à cet accord avec l'effort de tous, particulièrement des ministères des Finances, Budget ainsi que de la Banque centrale. Nous avons tenu, depuis ce moment, de rester sur des valeurs de bonne gouvernance pour maintenir notre cadre macroéconomique en respectant le pacte de stabilité, tel que discuté avec le FMI", a déclaré Sama Lukonde.

Et de renchérir : "Nous avons voulu aller dans le sens du maintien des accords établis. Nous avons, avec satisfaction, pu maximiser des recettes au-delà de ce qui était attendu au point que nous avons pu déposer une loi rectificative du budget 2021 à la hausse pour la première fois dans notre pays. Nous restons convaincus que les efforts à fournir sont encore énormes. Et je crois qu'avec l'accompagnement du FMI, nous serons en mesure d'atteindre ces objectifs que nous nous sommes assignées". 

Pour sa part, le ministre des Finances de la RDC, Nicolas Kazadi, a relevé qu'en la faveur de l'alternance démocratique intervenue en 2018, le président Félix Tshisekedi a donné une nouvelle impulsion qui a permis la conclusion du programme économique avec le FMI. À l'en croire, la première Revue qui fait l'objet de la présente mission du FMI, permettra de démontrer les efforts déployés pour rencontrer les différents engagements tant en ce qui concerne les critères quantitatifs que les repères structurels. 

Prenant part à cette activité, la cheffe de mission du FMI en RDC, a salué les efforts fournis jusque-là par le gouvernement congolais, notamment quant à l'augmentation de la réserve de change et le niveau de mobilisation des recettes publiques enregistré ces derniers mois. 

Pour rappel, le programme formel entre la RDC et le FMI, assorti d'une Facilité élargie de crédit (FEC) de 1,5 milliard UDPS, vise, en termes d'objectifs globaux, à maintenir la stabilité macroéconomique grâce à une gouvernance améliorée des finances publiques, accroître la mobilisation des recettes publiques en vue de dégager un espace budgétaire propice au financement des investissements publics, investissements structurants et des secteurs sociaux, notamment la santé et l'éducation.

Prince Mayiro