Sud-Kivu : La société civile et les parents d'élèves ont marché pour exiger la reprise des cours

7SUR7

Les organisations de la société civile du Sud-Kivu et les associations des parents d'élèves ont marché ce mardi 26 octobre 2021 à Bukavu et dans plusieurs coins de la province du Sud-Kivu, pour exiger la reprise des cours dans les écoles publiques et conventionnées dès le lundi 01 novembre prochain. 

La marche à Bukavu est partie de la place Muzihirwa pour chuter au gouvernorat de province où un mémorandum a été déposé.

Dans ce document, les manifestants rappellent au président de la République, l'obligation qu'il a d'assurer l'éducation des enfants et cela gratuitement.

Adrien Zawadi, président du bureau de coordination de la société civile qui a lu ce mémorandum, indique que les élèves sont exposés à plusieurs dangers, à force de les laisser trainer à la maison.

Parmi ces dangers qui guettent les élèves, il cite la consommation abusive de l'alcool, le vagabondage, la délinquance et l'exploitation sexuelle.

Il précise que les organisations de la société civile du Sud-Kivu exigent aussi l'amélioration des conditions des enseignants et l'effectivité de la gratuité. 

Par ailleurs, à travers cette marche, ladite structure citoyenne a également demandé la suppression de la taxe RAM.

Le gouverneur de province, Théo Ngwabidje Kasi, qui a réceptionné ce mémorandum, promet de le transmettre au chef de l'Etat.

Il sied de rappeler que depuis le 6 septembre, date officielle de la reprise des cours, les enseignants des écoles publiques et conventionnées au Sud-Kivu, avaient déclenché un mouvement de grève qui perdure jusqu'à ce jour.

Déogratias Cubaka, à Bukavu