Marche du Bloc Patriotique : "Une simple marche de santé du FCC, sans impact", (UDPS Éric Ngalula)

7SUR7.CD

La marche pacifique organisée par le Bloc Patriotique ce samedi 13 novembre 2021 à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo, a bel et bien eu lieu.

Cette marche avait notamment pour but de s'opposer à la politisation de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI), organe chargé d'organiser les élections en RDC, et à la "dictature fatshiste".

Quelques réactions fusent déjà de partout au sujet du déroulement de cette manifestation pacifique. Pour le député national Éric Ngalula Ilunga, cadre de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS), cette marche n'a été qu'une simple promenade de santé du Front Commun pour le Congo (FCC) de Joseph Kabila. 

"Le déboulonnage du système Kabila par Félix Tshisekedi a démontré que le FCC était un conglomérat des aventuriers. Aujourd’hui, je suis heureux de voir les marcheurs de ce jour faire une simple marche de santé, sans impact. Ils doivent savoir que ce qu’ils dénoncent aujourd’hui n’a rien à voir avec la réalité. C’est l’IGF et la réorganisation de la justice qui les rendent fou. Le FCC n’a aucune leçon à nous donner. Ce ne sont pas des personnes à prendre au sérieux", a confié Éric Ngalula à 7SUR7.CD.

Pour rappel, Martin Fayulu et Adolphe Muzito, leaders de la coalition LAMUKA, n'ont pas pris part à cette manifestation. Ils ont été représentés par les cadres de leurs formations politiques, notamment Devos Kitoko et Blanchard Mongomba. 

Du côté du Front Commun pour le Congo, plusieurs cadres y ont pris part. C'est le e cas du secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) Emmanuel Ramazani Shadary et de l'ancien premier ministre Bruno Tshibala. 

Jephté Kitsita