Kabund aux députés : "Autant on demande au peuple des sacrifices, on doit prêcher par l'exemple. On doit accepter que ce qu'un ministre, un député touchait hier soit divisé par 2, ce n'est pas du populisme"

Photos droits tiers

Le premier vice-président de l'assemblée nationale Jean-Marc Kabund n'est pas allé par le dos de la cuillère pour demander aux députés nationaux ainsi qu'aux membres du gouvernement de faire des sacrifices au profit de la population de la République démocratique du Congo. 

C'était lors de sa prise de parole au cours de la séance plénière du lundi 15 novembre 2021 axée essentiellement sur la présentation du projet de budget 2022 par le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde, qui était accompagné de plusieurs membres du gouvernement de l'Union Sacrée de la Nation. 

"Nous demandons à notre peuple de faire des sacrifices alors que nous-mêmes dirigeants, nous ne faisons pas ce sacrifice. Autant nous demandons au peuple de faire des sacrifices, nous devons prêcher par l'exemple", a dit Jean-Marc Kabund. 

Dans la foulée, l'élu de Mont-Amba à Kinshasa a, une fois de plus, mis un accent particulier sur la nécessité de réduire drastiquement le train de vie des institutions. 

"Nous devons accepter qu'aujourd'hui, ce qu'un ministre touchait hier soit divisé par deux. Nous devons accepter que ce qu'un député touché hier soit divisé par deux. Ce n'est pas du populisme, je suis sérieux et je sais de quoi je parle", a dit Jean-Marc Kabund. 

Par ailleurs, le premier vice-président de l'assemblée nationale a appelé ses collègues du Nord-Kivu et de l'Ituri à saisir cette occasion pour doubler voire tripler le budget alloué à la Défense.

"Ici, je voudrais bien m'adresser aux collègues de l'Est, vous qui souffrez avec nous bien entendu. Vous qui venez régulièrement ici, arborant des pancartes, voulant sécher les plénières, que l'occasion nous est donnée maintenant de corriger ce budget (...) de manière à doubler voire même tripler le budget de l'armée", conclut Jean-Marc Kabund. 

Pour rappel, le projet de loi de finances 2022 présenté par le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde est chiffré à plus de 10,3 milliards de dollars américains, un accroissement de 41,8% par rapport au budget 2021.

Après les nombreuses interventions des élus du peuple, le premier ministre Jean-Michel Sama Lukonde a sollicité et obtenu 48h pour apporter des réponses adéquates. C'est donc ce jeudi que le chef du gouvernement sera de nouveau face aux députés nationaux. 

Jephté Kitsita