Affaire réseau proxénétisme des Chinois : Le tribunal requalifie les infractions contre les prévenus 

7SUR7

Dans l'affaire qui se déroule au tribunal de grande instance de la Gombe opposant le ministère public aux membres d'un réseau chinois de proxénétisme, le tribunal a requalifié les infractions contre les différents prévenus.

Contre l'acteur principal de ce réseau basé à Kinshasa, YE JING PARG et sa copine LIU YU, le tribunal a retenu les infractions de proxénétisme, trafic et exploitation sexuelle pour autrui.

Contre Bernard Bula, chef de bureau chargé des visas au ministère des affaires étrangères, le tribunal a retenu l'usage de faux en écriture comme infraction. Le ministère public l'accuse d'avoir délivré illégalement des visas de courtoisie aux filles exploitées par ce réseau.

Contre les filles elles-mêmes, bénéficiaires des visas de courtoisie, le tribunal a retenu l'infraction de l'usage de faux et séjour irrégulier.

Pour rappel, le parquet poursuivait les prévenus YE JING PARG pour trafic et exploitation des personnes à des fins sexuelles et Bernard Bula pour faux et usage de faux.

Bienfait Luganywa