RDC : Les personnels des directions administratives et financières des ministères sectoriels valident le Plan de formation

7SUR7

Dans le cadre de la déconcentration de l'ordonnancement et de la gestion optimale des finances publiques, des Directions Administratives et Financières (DAF) ont été créées au sein des ministères sectoriels. 

Pour que cette réforme puisse effectivement contribuer au renforcement de la gestion optimale des finances publiques en RDC, il est évident que les personnels de ces DAF doivent être bien formés et conscientisés.

C'est dans ce cadre que le Comité d'Orientation de la Réforme des Finances Publiques (COREF), avec l'appui de la Banque Mondiale, à travers le projet PROFIT-Congo, organise depuis le mardi 23 novembe 2021, un atelier de validation du Plan de formation des membres de ces directions

L'objectif de cet atelier de 2 jours lancé par le cordonnateur adjoint du COREF Baby Vangu est de doter les DAF d'un Plan de formation validé en vue de permettre à ces dernières d'être opérationnelles et d'exercer d'une manière efficace leurs attributions.

"La mise en place des directions administratives et financières procède de l'objectif du gouvernement de renforcer la fonction financière et budgétaire au sein des ministères sectoriels. Pendant ces 2 jours, il sera question, à travers les différents groupes de travail, de voir dans quelle mesure enrichir le document, tant sur le plan des modules que de la méthodologie pour sa mise en œuvre effective", a-t-il déclaré.

A en croire Baby Vangu, le COREF attend avoir un travail augmenté de toutes les observations  pertinentes qui permettra une formation de qualité dans les années à venir aux agents de ces directions importantes.

Rappelons que la mise en place des DAF est l'une des innovations majeures de la loi numéro 11/011 relative aux finances publiques dont la RDC s'est dotée le 13 juillet 2011.

Cette Loi a consacré la budgétisation fondée sur une logique des résultats au moyen de budget-programme et la déconcentration de l'ordonnancement.

Conformément à la logique de la gestion axée sur les résultats, les ministères sectoriels deviennent ordonnateurs des dépenses. Ils ont désormais le pouvoir d’engager, de liquider et d’ordonnancer les dépenses nécessaires à l’atteinte des résultats pour lesquels ils sont redevables. 
 
C’est dans cette perspective de la déconcentration de l’ordonnancement que les Directions Administratives et Financières ont été créées dans les ministères par le décret n°15/043 du 28 décembre 2015 portant fixation du cadre organique des structures standards à compétences horizontales communes à toutes les administrations centrales des ministères, institutions et services publics.

A ce jour, 12 ministères sectoriels sont dotés des DAF. Il s’agit de la primature, des ministères de l’Enseignement Primaire Secondaire Technique, de la Santé publique, de l’Agriculture, du Développement Rural, des infrastructures et Travaux Publics, du Portefeuille, du Plan, du Budget, des Finances, de la Fonction publique et de l’Environnement.
 
Orly-Darel Ngiambukulu