Coopération militaire RDC-Ouganda : Steve Mbikayi salue la décision du chef de l'État mais fustige la communication du gouvernement 

7SUR7

Steve Mbikayi, coordonnateur du Front Patriotique 2023 a  condamné le « déficit communicationnel » du gouvernement congolais dans l'affaire liée à l’offensive conjointe des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) et de l'armée Ougandaise contre les rebelles des Forces Démocratiques et Alliées (ADF) qui insécurisent la partie Est du pays.

Il l'a fait savoir dans sa sortie médiatique de ce mercredi 1er décembre 2021.

Steve Mbikayi estime que le gouvernement et la majorité présidentielle ne devraient pas céder face à l'intoxication de l'opposition qui cherche à ternir l'image du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, auprès de la population et qui s'insurge en faux contre toute initiative du régime en place.

Il fustige la mauvaise communication du ministre Patrick Muyaya, porte-parole du gouvernement Congolais sur l'entrée des troupes Ougandaises en République démocratique du Congo. Il qualifie cette communication de « contre-productive ».

Le numéro un du Front patriotique 2023 souligne néanmoins la nécessité d'une meilleure communication pour expliquer le bien-fondé de cette décision auprès de la population.

Il salue cependant cette décision du chef de l'État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui entre dans le cadre de mettre fin à l'insécurité dans l'Est de la République démocratique du Congo en indiquant qu'un leadership fort prend « des décisions salvatrices » même quand elles paraissent impopulaires.

Le coordonnateur du Front patriotique 2023, Steve Mbikayi, encourage le président Tshisekedi à élargir les contacts avec les pays de la sous-région pour arriver à éradiquer les terroristes dans l'est de la République démocratique du Congo. 

Pour rappel, les FARDC et l'armée ougandaise ont mené mardi dernier une opération conjointe contre les ADF qui opèrent dans l'est de la République démocratique du Congo.

Jephté Kitsita