Lualaba : Des militants de l'UDPS ont manifesté contre le sabotage de la gratuité de l'éducation à Kolwezi

Photo tiers

Dans la ville de Kolwezi, en province du Lualaba, des militants de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS) ont manifesté, le lundi 10 janvier dernier, devant l'inspection provinciale de l'éducation, pour dénoncer le sabotage de la gratuité de l'éducation de base dans plusieurs établissements scolaires.

À en croire Patrick Lumumba, premier vice-président de l'UDPS Lualaba 1, qui s'est confié à la presse locale, la réaction des militants du parti présidentiel est démocratique. 

« C'était la réaction de la base, une expression démocratique. La base a saisi l'opportunité d'interpeller le gouvernement provincial de prendre des mesures d'accompagnement  en ce qui concerne la gratuité de l'enseignement. Parce que, nous nous sommes rendus compte qu'il y a des écoles comme Salvator, EP Kamanyola, EP Mwangeji, Hewa Bora, qui font payer les parents la prime », a expliqué Patrick Lumumba, premier vice-président de l'UDPS. 

Dans la foulée, il qualifie le comportement de ces chefs d'établissements, de violation de la constitution. 

« C'est une violation de l'article 
43 de la constitution qui prône la gratuité de l'enseignement (...). Nous avons échangé avec l'équipe des syndicalistes
», a-t-il ajouté.  

Ledit parti promet d'organiser d'autres actions dans les tout prochains jours, dans le but d'appuyer la gratuité de l'enseignement de base dans la région.

Marcelo Mfumu, à Kolwezi