Félix Tshisekedi aux journalistes : "Quand certains se bousculent pour faire du buzz, les vrais professionnels des médias vérifient les informations, croisent les sources pour mieux éclairer l'opinion"

7SUR7

Les états généraux de la Communication et Médias ont été lancés ce mardi 25 janvier 2022 à Kinshasa, la capitale de la République démocratique du Congo. Les travaux iront jusqu'au 28 de ce mois.

C'est le président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a procédé au lancement des travaux desdits états, au terme d'une cérémonie qui a connu la présence de plusieurs autres autorités du pays ainsi que des professionnels des médias.

Dans son allocution, le président Tshisekedi a déploré l'émergence des fake news en RDC (fausses informations ndlr) qui, d'après lui, constituent une véritable menace pour les sociétés. 

"Les fake news impactent négativement notre société, et nous ne pouvons pas gagner ce combat aujourd'hui sans travailler en étroite collaboration avec vous, professionnels des médias et de la Communication, parce que vous constituez l'antidote à la prolifération de ce que vous appelez dans votre jargon l'infox", a dit le chef de l'État. 

Cependant, Félix Tshisekedi a jeté des fleurs aux journalistes qui ne ménagent aucun effort pour donner la bonne information à la population. 

"Je ne doute pas un seul instant que vous avez pleinement conscience du danger que représentent les fake news. Car même si les réseaux sociaux nous abreuvent des nouvelles, nous attendons les confirmations des sources authentifiées que vous êtes. Quand certains se bousculent pour faire du buzz, d'autres en l'occurrence, les vrais professionnels des médias s'attellent à vérifier les informations, à croiser les sources pour mieux éclairer l'opinion", a renchéri le président Tshisekedi sous les ovations de l'assistance. 

Par ailleurs, le chef de l'Etat a promis de s'impliquer pour que l'accès aux sources d'informations soit effectivement l'un des points cardinaux de l'exercice de la liberté de la presse.

Pour rappel, ces assises ont pour thème principal : "Les médias congolais : Quelles perspectives à l'ère du numérique et des enjeux et défis du développement durable".

Il sera donc question de dégager des propositions des réformes pertinentes touchant au régime juridique des médias en général et de la presse en ligne en particulier, au statut du journaliste, à la dépénalisation des délits de presse qui pourra être précédée d'un moratoire dont les modalités d'encadrement fera l'objet d'une concertation entre le gouvernement et les organisations professionnelles, à la modernisation des médias publics, aux défis de la presse congolaise.

Jephté Kitsita