Lutte contre la corruption : La RDC gagne une place au classement de l’ONG Transparency International

7SUR7

En 2021, la République démocratique du Congo a gagné une place au classement de Transparency International publié ce mardi 25 janvier 2022, qui évalue l’indice de perception de la corruption de 180 pays du monde.

En effet, le Congo-Kinshasa est passé de la 170ème place en 2020 à la 169ème place en 2021.

Cette ONG rappelle que depuis l’arrivée du Président Félix Tshisekedi au pouvoir, il a pris l’engagement devant le peuple Congolais de lutter contre la corruption sous toutes ses formes.

« Cet engagement a été matérialisé par la création de l’Agence de Prévention et de lutte contre la Corruption en 2020 et la nomination de ses animateurs. Malgré le discours, la grande majorité des  Congolais estiment que la corruption a augmenté et les efforts du Président de la République restent mitigés; car ceux qui devraient l’aider à lutter contre ce fléau, sont non seulement inactifs mais plongés eux-mêmes dans la corruption », explique-t il.

Pour rappel, l'Indice de Perception de la Corruption  (IPC) établi par Transparency International classe les pays en fonction du degré de corruption perçue dans les administrations publiques et la classe politique (différent, donc du niveau réel de corruption). 

Il se base, entre autres, sur des données fournies par des institutions comme la Banque mondiale. A l'issue de l'enquête, l'ONG octroie aux pays un score compris entre 0 et ​100, 100 signifiant « très peu corrompu » et 0 « très corrompu ».

Jephté Kitsita