Goma - Festival Amani : "Dans cette partie du pays, il y a des choses qui doivent être montrées suffisamment, comme cet aspect culturel plutôt que les violences", (Muyaya)

Photo tiers

La huitième édition du Festival Amani a commencé le vendredi 05 février 2022 dans la ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu dans l'Est de la RDC.

Séjournant dans la ville touristique pour cette occasion, le ministre congolais de la communication et porte-parole du gouvernement Sama Lukonde Kyenge a encouragé l'organisation de cette messe culturelle qui pour lui, montre une autre face du Nord-Kivu, que celle des guerres interminables.

« Au Congo, la culture est l'un des socles de ce que nous sommes, et donc je viens pour démonter que nous gouvernement, pensons que dans cette partie du pays, il y a des choses qui doivent être dites, des choses qui doivent être montrées suffisamment, comme cet aspect culturel et de résilience, plutôt que cet aspect des groupes armés, ou des violences et tout ce qui est dit de négatif sur cette partie du pays », a déclaré le ministre Patrick Muyaya dans une interview accordée à la presse locale.

À noter que le Festival Amani, qui est aujourd'hui à sa huitième édition, est organisé chaque année dans le but de promouvoir la paix dans l'Est déchiré de la RDC. En 2021, l'événement n'a pas eu lieu pour des raisons essentiellement sanitaires et sécuritaires.

Des artistes venus de tous bords participent à cette huitième édition dont le Congolais (Brazzaville) Roga Roga, ainsi que les Congolais (Kinshasa) Mohombi, Robinho Mudimbu ou encore Alesh, lauréat du prix découverte RFI 2021.

Glody Murhabazi, à Goma