RDC : Eve Bazaiba annonce la suspension des contrats de concessions forestières indexés par l'IGF

7SUR7

La vice-première ministre de l'environnement et de développement durable, Eve Bazaiba, s'est entretenue le mardi 12 avril 2022 avec les 
forces vives du secteur environnemental sur différentes questions liées à son secteur. 

Revenant sur le rapport d'audit de l'Inspection générale des finances (IGF) qui accable la gouvernance forestière en RDC de 2014 à 2020, Eve Bazaiba a annoncé la suspension de tous les contrats indexés par ledit rapport.

"Je vous informe que tous les contrats indexés par l'IGF nous les avons suspendus jusqu'à nouvel ordre. Nous attendons donc que la commission des lois du gouvernement finalise la mise en place de la commission qui va examiner au cas par cas chaque contrat. Si nous trouvons que c'était par erreur qu'un contrat a été indexé, nous allons lever la suspension. Au cas contraire, nous serons carrément obligés de résilier le contrat", a-t-elle annoncé.

Les titres récupérés seront réattribués à d'autres concessionnaires 

"L'Etat pourrait alors voir dans quelle mesure, vu les demandes que nous avons, les réattribuer à d'autres concessionnaires. Je crois que ça sera très peu pour l'exploitation. Ça sera plus pour la conservation. Certains exploitants forestiers eux-mêmes sont en train de venir vers nous pour solliciter l'autorisation de transformer certains blocs de leurs concessions d'exploitation en concessions de conservation. Certes nous n'allons pas arrêter avec l'exploitation mais nous avons simplement intérêt à élargir la conservation de nos forêts vu que ça fait partie de nos engagements pris avec les partenaires", a ajouté Eve Bazaiba.

D'après l'IGF, 18 concessions forestières du domaine privé forestier de l'Etat avaient été vendues illégalement entre 2014 et 2020 par les ministres successifs de l'environnement. Ceci en violation du code forestier et du moratoire.

Hormis la gouvernance forestière, notons que Eve Bazaiba a également échangé avec ses visiteurs sur la COP 27 dont la RDC va accueillir les travaux préparatoires, l'assainissement et l'organisation en vue du marché de crédit carbone. Des ONG, des partis politiques, des groupes de jeunes et la presse étaient conviés à cette rencontre.

Bienfait Luganywa