Sud-Kivu : Des minerais et des arbres exploités illicitement dans le Parc de Kahuzi-Biega, alerte un député

Photo tiers

Des minerais et des arbres sont exploités illicitement par les groupes armés et l'armée loyale dans le Parc National de Kahuzi-Biega (PNKB). L'alerte est du député provincial, Amani Kamanda Jacques.

Ce député du Sud-Kivu l'a fait savoir dans une sa question écrite adressée au ministre provincial en charges des mines et ressources hydrauliques qu'il a déposé au bureau du président de l'assemblée provinciale ce jeudi 14 avril 2022.

Il souligne que cette exploitation est faite avec la complicité des autorités politico-militaires.

« Le PNKB secteur de basse altitude a subi toute les conséquences que l'exploitation minière peut avoir sur les écosystèmes d'une aire protégée. Toutes les bandes armées et même l'armée régulière mais aussi les populations en provenance de différentes origines exploitent les ressources naturelles du PNKB illicitement. Les informations recoupées de la population riveraine du parc nous signale que le PNKB est envahi par des personnes non identifiées qui continuent à exploiter illicitement les arbres et les minerais dans ce patrimoine mondial en complicité avec plusieurs autorités politico-militaires et bien d'autres. D'autres éléments téléphoniques à notre possession retracent clairement cette complicité notamment certains officiers de l'armée congolaise, du gouvernement et vous même comme ministre provincial des mines », peut-on lire dans cette question écrite.

Le député provincial Amani Kamanda demande ainsi au ministre, à travers cette question écrite, d'expliquer son rôle dans cette exploration, les décisions prises et la présence des sujets en provenance du Nord-Kivu.

Il sied de rappeler que la semaine dernière, environ 10 personnes ont été arrêtées avec les ivoires d'éléphants dans le Parc national de Kahuzi-Biega.

Déogratias Cubaka, à Bukavu