RDC : Le gouvernement modifie la loi sur l’environnement

Droits tiers

Au cours du conseil des ministres du 15 avril 2022, la vice-première ministre de l'environnement et de développement durable, Eve Bazaiba, a fait adopter le projet de loi modifiant et complétant la loi n°11/009 du 9 juillet 2011 portant principes fondamentaux relatifs à la protection de l'environnement. 

D'après le ministre de la communication et porte-parole du gouvernement, ce texte intègre les recommandations de la COP 21, tenue à Paris en 2015.

"Il intègre deux dimensions qui, à l'époque de son élaboration, n'étaient pas des sujets de grande urgence comme ils le sont actuellement, à savoir la lutte contre le changement climatique et la contribution déterminée au niveau national au titre de l'accord de Paris sur le climat de 2015", lit-on dans le compte-rendu de Patrick Muyaya.

En amont de la signature de l'accord de Paris sur le climat, qui prévoit de limiter l'augmentation de la température mondiale à 1,5°C d'ici 2030, la RDC avait adopté sa Contribution déterminée à l'échelle nationale (CDN) qui ambitionne de réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 17% d'ici la fin de la décennie.

En octobre 2021, quelques semaines avant le démarrage de la COP 26, le gouvernement a revu à la hausse cette ambition, ramenant la CDN à 21%. La CDN révisée cible donc 4 secteurs, à savoir l'agriculture, la forêt, l'énergie et les déchets.

Son budget est estimé par Bazaiba à 48,68 milliards USD, dont 25,60 milliards réservés pour la mise en oeuvre des initiatives d'atténuation et 23,08 milliards seront destinés aux mesures prioritaires d'adaptation.

Bienfait Luganywa