RDC : L'ICCN confie la gestion du Parc de Kahuzi-Biega à une ONG américaine

Droits tiers

 L'Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et l'ONG américaine Wildlife Conservation Society (WCS) ont conclu la semaine dernière un partenariat public-privé pour la gestion du parc national de Kahuzi-Biega, qui se trouve essentiellement au Sud-Kivu.

D'après WCS, cet accord dont les négociations ont duré 3 ans priorise les droits des peuples autochtones.

"Wildlife Conservation Society et l'Agence nationale des aires protégées (ICCN) du gouvernement de la RDC ont annoncé la signature d'un nouveau partenariat public-privé pour la gestion du parc national de Kahuzi-Biega. Il s'agit de l'aboutissement de près de 3 années de consultation et de négociation et fournit le cadre d'un nouveau modèle de gestion de ce parc", a publié cette organisation sur son site internet le mardi 19 avril.

Et d'ajouter : "Il protégera la faune et les habitats uniques du PNKB et centrera les droits des peuples autochtones Batwa et des communautés locales en leur permettant d'être des partenaires et des constituants actifs et influents dans une vision et un avenir partagés pour la gouvernance et la gestion du parc national de Kahuzi-Biega".

Lors de la signature de ce partenariat, la RDC était représentée par Olivier Mushiete, directeur général intérimaire de l'ICCN, alors que WCS était quant à elle représentée par Jean-Paul Kibambe, son directeur pays.

Notons que le parc de Kahuzi-Biega est particulièrement célèbre pour ses gorilles de plaines de l'Est, dont il détient 60% de la population mondiale. Il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial en péril depuis 1997.

En ce qui concerne WCS, elle gère plusieurs aires protégées à travers le monde, notamment le parc zoologique du Bronx, le Central Park, le Queens et le Prospect Park. Tous ces 4 sites se trouvent à New-York.

En RDC, WCS était déjà impliquée dans la gestion de la réserve de faune à Okapis (RFO), dans la province de l'Ituri.

Bienfait Luganywa