Beni : Près de 20 écoles fermées suite aux attaques ADF à Ruwenzori

Photo tiers

Au total, 19 écoles primaires et secondaires ont fermé leurs portes à Masambo et ses environs en secteur Ruwenzori dans le territoire de Beni (Nord-Kivu). La fermeture de ces établissements scolaires est consécutive aux récentes attaques des rebelles d'Allied democratic forces (ADF) dans la région.

Le sous-Proved de l'EPST à Bulongo qui rapporte la nouvelle à 7SUR7.CD ce jeudi 28 avril 2022, renseigne que les écoliers et élèves qui suivaient cours dans cette contrée, ont fui l'activisme de ce groupe rebelle et se sont dirigés les uns à Kasindi, une cité frontalière de l'Ouganda et les autres vers la ville de Beni.

« C'est depuis la reprise des activités du 3e trimestre que les activités ont été arrêtées. C'est notamment à Masambo, Kihuthu, Ngingi et environs où 19 écoles dont 14 du primaire [Ndlr : ont vu leurs] activités [Ndlr : être] suspendues. L'ennemi a incendié 4 salles de l'EP Ngini et une église », a fait savoir Kambale Dominique Sondirya.

Dans la foulée, il appelle les chefs d'établissements des écoles se trouvant dans les localités sécurisées à accueillir les apprenants qui viennent de Masambo afin qu'ils terminent le programme de l'année scolaire en cours.

« C'est difficile de revoir le calendrier. Nous supplions les chefs d'établissements d'accepter les enfants en attendant que la situation soit rétablie vu l'année est vers la fin », a-t-il exhorté.

Il sied de rappeler que la localité de Masambo a été secouée récemment par des attaques rebelles depuis le début du mois d'avril 2022.

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes