Belgique : L'INPP et Néo Tech vont bientôt signer un protocole d'accord pour la fourniture des équipements techniques de formation des Congolais 

Droits tiers

Patrick Kayembe N'sumpi, directeur général de l'Institut National de Préparation Professionnelle (INPP) est sur le point de signer un protocole d'accord avec son collègue, Thomas Nikas de l'entreprise belge Néo Tech, pour fournir des équipements techniques dans le cadre de la formation des Congolais.

C'est ce qui ressort d'une rencontre qui a eu lieu en Belgique entre les deux parties dans l'objectif, selon le service de communication de l'INPP qui livre la nouvelle à 7SUR7.CD ce vendredi 27 mai 2022, d'apporter un appui technique pour les différentes spécialités de l'entreprise étatique congolaise.

"Dans le cadre de la dite convention, Néo Tech s'engage à fournir des équipements à l'INPP dans les délais requis ; former des formateurs de l'INPP techniques de montages et de manipulation des équipements. En cas de nécessité, Néo Tech s'engage également à proposer un appui technique sur la définition des équipements pour les différentes spécialités", lit-on dans cette dépêche.

De son côté, poursuit le même document, la partie congolaise a pris l'engagement à informer Néo Tech sur les différentes machines futures qu'elle aura besoin pour continuer à coopérer dans cette affaire.

"Pour sa part, l'INPP s'engage à informer Néo Tech sur ses projets d'équipements futurs et de demander, si nécessaire, à Néo Tech, son expertise sur la définition des équipements nécessaires aux différentes spécialités", ont-ils conclu.

Il est à noter que le DG Patrick Kayembe N'sumpi va se rendre, le 28 mai prochain, à Genève en Suisse pour participer à la conférence annuelle de l'organisation internationale du travail.

Jephté Kitsita