Beni : La MONUSCO octroie des matériels et outils détecteurs informatiques à la Police 

Photo 7SUR7.CD

La Mission d'organisation des Nations-Unies pour la stabilisation du Congo (MONUSCO) section de Beni-Lubero, à travers le département de UNPOL (Police des Nations-Unies), a octroyé des matériels informatiques à la police technique et scientifique de Beni (Nord-Kivu), ce mardi 14 juin 2022.

La cérémonie y relative a eu lieu en ville de Beni dans la commune de Mulekera au quartier Masiani devant plusieurs autorités de la MONUSCO représentées par la cheffe de Bureau de la mission onusienne à Beni-Lubero et certaines autorités de l'état de siège notamment le maire de ville et le commandant local de la Police national congolaise).

Ces matériels constitués notamment des ordinateurs, imprimantes, détecteurs et des engins de guerre vont répondre à la modernisation de son travail, a indiqué à 7SUR7.CD la cheffe de la MONUSCO/Beni-Lubero au terme de ladite cérémonie.

Cheffe de la MONUSCO Beni-Lubero

« (...) Les matériels que la MONUSCO vient de doter à la police entrent dans le cadre de moderniser son travail. Ce sont des ordinateurs, des imprimantes et plusieurs outils de haute performance.  Il y a ceux-là pour lutter contre le banditisme, notamment les détecteurs des engins qui sont ramassés par-ci par-là et qui constituent l'obstacle aux civils. J'invite la population de Beni à continuer de collaborer avec la police et la MONUSCO pour un bon travail », a fait savoir Cecillia Piazza, cheffe de la MONUSCO/Beni-Lubero.

Un sentiment de satisfaction du côté des bénéficiaires. Parlant au nom de 4 bourgmestres policiers de la ville, le maire policier de Beni a indiqué que ces matériels viennent renforcer la police non seulement dans le travail de bureaux, mais aussi dans le cadre du contrôle des engins de guerre dans les points chauds de sa juridiction.

Maire policier de Beni

« Nous félicitons la MONUSCO en général. Ces matériels remis faciliteront un travail de qualité [Ndlr : pour] nos éléments. Même au niveau des entrées surtout les barrières de la ville, on doit les utiliser pour contrôler les infiltrés. Je lance un appel aux policiers bénéficiaires d'utiliser ces matériels avec soin pour l'intérêt de la population », a confié à 7SUR7.CD, le commissaire supérieur principal Narcisse Muteba, maire de la ville de Beni.

Par la même occasion, le numéro 1 de la police en ville de Beni, le commissaire supérieur principal Sébastien Kahumo, a dans son discours fait un plaidoyer auprès des donateurs afin qu'ils continuent d'armer d'autres services qui interviennent dans la sécurité en matériels. Pour lui, nombreux d'entre eux éprouvent des difficultés sur le plan matériel en cas d'urgences dans le cadre du travail de la communauté.

Bantou Kapanza Son, à Beni

Étiquettes