Ituri : La milice CODECO remet son acte d'engagement de cessation des hostilités au gouverneur militaire

Droits tiers

Des leaders de la milice URDPC/CODECO (Union des Révolutionnaires pour la Défense du Peuple Congolais/Coopérative pour le Développement du Congo) ont remis au gouverneur militaire de l'Ituri, leur acte d'engagement unilatéral de cessation des hostilités signé lors du dialogue intracommunautaire Lendu tenu du 1er au 4 juin dernier à Rethy-Kpandroma dans le secteur de Walendu-Pitsi en territoire de Djugu.

La cérémonie relative à la remise dudit acte d'engagement a eu lieu le mercredi 15 juin 2022 à Bunia. Ceci, lors de la restitution par la communauté Lendu du dialogue intracommunautaire de Rethy.

Ce groupe armé réitère son engagement à cesser les hostilités et à adhérer au programme de démobilisation, désarmement, réinsertion communautaire et stabilisation (P-DDRCS).

"Nous, leaders de l'armée URDPC/CODECO, nous remercions le chef de l'État pour sa détermination à restaurer la paix et l'autorité de l'État en Ituri en général, et pour sa main tendue à l'URDPC en vue de travailler ensemble pour trouver solution à toute situation qui déstabilise les entités Bale en général. L'URDPC/CODECO est et sera toujours favorable à toute initiative du chef de l'Etat pour restaurer la paix en province de l'Ituri", a déclaré l'un des leaders de ladite milice lors de la lecture dudit acte d'engagement.

Par la même occasion, la milice CODECO affirme être prête à participer aux consultations de Nairobi, la capitale du Kenya.

Ayant réceptionné cet acte d'engagement, le gouverneur militaire de l'Ituri, le lieutenant-général Luboya N'kashama Johnny, a encouragé ces miliciens favorables au processus de paix de continuer sur la même voie.

"Je tiens à les féliciter et à les encourager. Vous n'avez pas perdu votre fierté en vous engageant pour la République, en vous engageant pour vos parents, en vous engageant pour vos frères et sœurs, c'est un grand sacrifice", a-t-il dit dans son adresse.

De son côté, la communauté Lendu demande au gouvernement de tenir compte de cet acte d'engagement de la CODECO à cesser les hostilités, d'encadrer ces jeunes avec des actions concrètes et de mettre en place très rapidement le P-DDRCS.

Il sied de noter que c'est pour la deuxième fois que la milice URDPC/CODECO, la principale faction du groupe armé CODECO, signe l'acte d'engagement unilatéral de cessation des hostilités, après celui signé en août 2020 à l'issue des pourparlers avec des émissaires du chef de l'État Congolais (Une délégation des anciens seigneurs de guerre conduite par Floribert Ndjabu).

Seraphin Banangana depuis Bunia