Martin Fayulu : "La répétition d'agressions de la RDC est essentiellement due à la faiblesse de l'État et du leadership à la tête du pays"

Droits tiers

Pour Martin Fayulu, qui était face à la presse ce jeudi 16 juin 2022 à Kinshasa pour parler de la situation sécuritaire dans l'Est de la République démocratique du Congo, l'heure est grave et le pays est en danger.

À en croire le leader du parti politique ECIDé, la présence des forces rwandaises sur le territoire congolais est aujourd'hui établie et reconnue par le monde entier. 

"Il s'agit de la 5ème agression du Rwanda contre notre pays depuis 1996/1997", a-t-il dit d'entrée de jeu.

Dans la foulée, Martin Fayulu estime que cette agression du Rwanda est le fruit de la faiblesse du leadership au sommet de l'État. 

"Cette répétition d'agressions de notre pays est essentiellement due à la faiblesse de l'état et du leadership à la tête du pays", a-t-il affirmé.

Par ailleurs, Martin Fayulu a fait savoir que les motivations du Rwanda sont les suivantes : 

- Maintenir la RDC dans une insécurité constante pour l'affaiblir ; 

- Permettre la balkanisation de la RDC ;

- Piller les ressources naturelles de la RDC ; 

- Procéder à la transplantation des populations étrangères dans les territoires conquis de la RDC.

Pour Martin Fayulu, le régime actuel, caractérisé par un leadership faible, expose les Congolais au danger.

"Aujourd'hui, le leadership illégitime, faible, incompétent et corrompu qui est constamment à la recherche d'une légitimité, enfonce davantage le pays dans l'abîme", a-t-il martelé.

Pour rappel, Martin Fayulu a, durant son point de presse, appelé toute la population congolaise à se ranger derrière les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) pour vaincre les ennemis du pays.

Jephté Kitsita