Sud-Kivu : Un militaire tue 2 civils à Kalehe

Photo Tiers

Deux civils ont été tués par un militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) à Mahema dans le groupement de Kalonge à Kalehe en province du Sud-Kivu, le mercredi 15 juin 2022.

Contacté par 7SUR7.CD, Pascal Cimana, administrateur du territoire assistant de Kalehe précise que l'incident s'est produit lorsque ce militaire se disputait une femme avec l'une des victimes tuées.

Il renseigne que le militaire a été par la suite frappé à coup de machette par la population en colère et se trouve pour le moment en train de suivre les soins dans une structure sanitaire à Kalehe.

Par ailleurs, la société civile locale renseigne que la deuxième victime tuée voulait intervenir pour tenter de calmer les parties en dispute.

« Les faits se sont déroulés à Mahema dans le village de Cifunzi. Le militaire meurtrier courtisait la femme de monsieur Justin, âgé de 26 ans avec 3 enfants qui a été fusillé sur place. L'autre victime est un mécanicien qui voulait calmer les deux parties », a expliqué à 7SUR7.CD Delphin Birimbi, président du cadre de concertation territoriale de la Société civile de Kalehe.

La même source souligne que la situation reste tendue dans ce village suite à cet incident.

Il sied de rappeler qu'un officier de l’armée congolaise a été condamné mercredi 15 juin à perpétuité pour meurtre d'un civil le 12 mai 2021 à Uvira dans la province du Sud-Kivu.

Déogratias Cubaka, à Bukavu

Étiquettes