Goma : Un militaire congolais tué par les policiers Rwandais lors d'un échange de tirs à la frontière RDC-Rwanda

Photo tiers

Un militaire des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a été tué lors d'un échange des tirs avec des policiers Rwandais à la frontière RDC-Rwanda ce vendredi 17 juin 2022 à Goma.

Des témoins sur place rapportent à 7SUR7.CD que le soldat Congolais a traversé la frontière à la petite barrière sans autorisation s'est mis à tirer sur les gardes Rwandais qui l'ont ensuite abattu.

Ce grave incident frontalier a provoqué la colère de la population de la ville de Goma, qui a organisé une énième manifestation spontanée à 200 mètres de la frontière. Les activités socio-économiques sont également paralysées à Birere, le centre commercial de Goma.

Les experts du Mécanisme conjoint de vérification sont arrivés sur le lieu pour constater les dégâts, pendant que les autorités militaires et policières de Goma négocient le rapatriement du corps du militaire abattu.

Cet incident aggrave la tension qui existe actuellement entre Kinshasa et Kigali suite au soutien que ce dernier apporte aux terroristes du M23 dans le territoire de Rutshuru.

Mercredi, une intense manifestation a eu lieu à Goma pour protester contre l'agression de la RDC par le Rwanda et son président Paul Kagame. Les forces vives voulaient également soutenir les forces loyalistes congolaises engagées sur différents front au Nord-Kivu.

Alphonse Muderwa

Étiquettes