Kasaï-Central : Le gouverneur sortant traduit en justice pour détournement

Photo tiers

L'Assemblée provinciale du Kasaï-Central a procédé ce lundi 20 juin 2022, au vote de la mise en accusation solliciter par les députés provinciaux contre Jérôme Muntu, ancien président de l'organe délibérant et Tharcisse Kabatusuila, gouverneur intérimaire sortant du Kasaï-Central.

Après débat, les élus provinciaux ont décidé de traduire en justice le gouverneur intérimaire sortant, Tharcisse Kabatusuila.

Les élus reprochent au gouverneur sortant, d'avoir détourné la somme de 170.000$ empruntés à la banque Equity BCDC pour obtenir les plaques d'immatriculation auprès d'une entreprise. 

L'ancien président de l'Assemblée provinciale, lui, est accusé d'être impliqué dans la sortie frauduleuse de 170.000 $ en complicité avec le gouverneur intérimaire sans l'autorisation préalable de la plénière. Mais, il n'a pas été traduit en justice faute d'attente de majorité absolue au voté.

Sur 23 députés provinciaux votants, 17 ont voté pour la mise en accusation du gouverneur intérimaire sortant tandis que 16 ont voté pour la mise en accusation de l'ancien président de l'assemblée provinciale. 

Il y a près de deux semaines, le président de l'assemblée provinciale a été destitué pour notamment « incompétence ».

Alain Saveur Makoba, à Kananga