RDC : Tony Mwaba nie toute responsabilité du ministère de l'EPST dans le retard de paie des enseignants

Photo Tiers

Le ministre de l'Enseignement primaire, secondaire et techniques (EPST), Tony Mwaba, a nié toute responsabilité de son ministère dans le retard de paie des enseignants. Il l'a précisé lors d'une interview accordée à la presse de Kindu (Maniema) où il séjourne, le mardi 21 juin 2022.

D'après lui, son ministère se limite seulement à établir les états de sommes à payer qu'il envoie aux autres services habiletés à payer.

« La question de la paie irrégulière des enseignants à cause des opérateurs de paie se pose à peu près partout. Je rappelle que le ministère de l'Enseignement primaire, secondaire et techniques ne paie jamais un enseignant. Le ministère se limite à établir les listes et envoyer les listes des bénéficiaires dans les autres services de l'État qui sont habilités à payer. Et donc, c'est le budget, les finances ainsi que les opérateurs qui sont recrutés par les finances pour payer », a fait savoir le ministre Tony Mwaba.

Pour lui, il est important que les professionnels de la craie blanche sachent qu'à chaque fois il y a une paie irrégulière, la réponse n'est égale à la grève. Il faut, dit-il, identifier l'origine du problème.

« Ça sera également une occasion de clarifier à l'intention des enseignants qu'à chaque fois qu'il y a une paie irrégulière, la réponse n'est pas égale à la grève. Il faut identifier la cible, à quel niveau se situe le problème parce qu'au niveau du gouvernement, nous ne sommes pas en retard en terme de paiement ni de salaire ni de frais de fonctionnement », a-t-il martelé.

Le ministre Tony Mwaba est arrivé mardi à Kindu, dans le cadre de l'Itinérance en vue de s'enquérir de l'effectivité de la gratuité de l'enseignement primaire au Maniema.

Morisho Tambwe, à Kindu

Étiquettes