Mongala - ESU : Les assistants et chefs de travaux menacent d'aller en grève

Photo tiers

Les assistants et chefs de travaux de la province de la Mongala menacent d'aller en grève dès ce mardi 05 juillet 2022.

Le Syndicat national des chefs de travaux et assistants de cette province congolaise l'a fait savoir dans une déclaration dont une copie est parvenue à la rédaction de 7SUR7.CD ce lundi 04 juillet 2022.

Les chefs de travaux et assistants du ministère de la région qui dénoncent « la mauvaise foi du banc gouvernemental », réitèrent leur position d'aller en grève à partir de ce mardi si rien n'est fait de la part des autorités compétentes concernant l'amélioration de leurs conditions de travail.

« Dénonçons, avec amertume, la pratique inconditionnelle et illégale sur le monnayage de la mécanisation à la prime institutionnelle qui se réalise dans le service appelé à régulariser la condition sociale des agents de l'État ; Rappelons le Gouvernement Sama Lukonde à la mise en application des principes démocratiques attachés au social du personnel de l'État et à la mise en ouvre du slogan Peuple d'abord », peut-on lire dans leur déclaration syndicale.

Pour rappel, en janvier dernier, les assistants et chefs de travaux du ministère de l'Enseignement supérieur et universitaire (ESU) que dirige Muhindo Nzangi avaient décrété une grève pour réclamer notamment : l'augmentation de leur enveloppe salariale et la mécanisation de nouvelles unités. Cette grève était levée après leurs discussions avec le gouvernement Congolais.

César Augustin Mokano Zawa

Étiquettes